Music World
Welcome, Guest. Please login or register.
   
  Forgot your password?
 
Find Artists:
 
 
 
Russian versionSwitch to Russian 
Garou




Music World  →  Lyrics  →  G  →  Garou  →  Albums  →  Garou

Garou Album


Garou (06/19/2006)
06/19/2006
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
. . .


Lyrics and music: Jacques Vénéruso

Quand le gris parfois, tombe autour de moi
Quand la lune ne m’éclaire plus
Quand les cris des villes me font plus fragile
Dans ces rues où la douceur s’est perdue
Quand le doute est là, je sais au fond de moi que

Le temps nous aime
Le temps nous croit
Et même si je me perds quelques fois
Tu es là et je le sais
Tu ne me mentiras jamais
Le temps nous aime
Le temps nous suit
Dans toutes les folies de ma vie
Mais tu es là et je le sais
Tu ne me mentiras jamais
Jamais

Quand mes peurs ressortent, quand la pluie l’emporte
Sur un soleil que je ne sens plus
Quand le monde autour est muet d’amour
Dans ces instants où les rêves ne passent plus
Dans ces moments là, je sais au fond de moi que

Le temps nous aime
Le temps nous croit
Et même si je me perds quelques fois
Tu es là et je le sais
Tu ne me mentiras jamais
Le temps nous aime
Le temps nous suit
Dans toutes les folies de ma vie
Mais tu es là et je le sais
Tu ne me mentiras jamais...jamais...
Jamais, hum jamais
Tu ne me mentiras jamais

Le temps nous aime
Le temps nous croit
Et même si je me perds quelques fois
Tu es là et je le sais
Tu ne me mentiras jamais
Le temps nous aime
Le temps nous suit
Dans toutes les folies de ma vie
Mais tu es là et je le sais
Tu ne me mentiras jamais
Jamais
Tu ne me mentiras jamais
Oh jamais
Tu ne me mentiras jamais

. . .


Lyrics: Diane Cadieux
Music: Tino Izzo

Je suis le même
Que t’as connu
Celui-là même
Qui t’as émue

Je suis le même
Que t’as voulu
Qui malgré lui
T’auras déçue

Je suis le même
Que t’as aimé

Rien de meilleur mais rien de pire
Et le même cŒur quoi qu’tu puisses en dire
Plein de tendresse, de maladresses
Je suis le même pour toi

Je suis le même
Que t’as connu
Qui aujourd’hui
Avoue se sentir perdu

Je suis le même
Que t’as voulu
Purgeant sa peine
Comme un pauvre gars perdu

Je suis le même
Que t’as aimé
Qui te jure qu’il n’a pas changé


Je suis le même
Que t’as aimé

Je suis le même
Que t’as connu
C’est bien celui
En qui t’as cru

Je suis le même
Que t’as voulu
Tu es pour lui
Le seul salut

Je suis le même
Que t’as aimé

Rien de meilleur mais rien de pire
Et le même cŒur quoi qu’tu puisses en dire
Plein de tendresse, de maladresses
Je suis le même pour toi

Je suis le même
Que t’as connu
Qui aujourd’hui
Avoue se sentir perdu

Je suis le même
Que t’as voulu
Purgeant sa peine
Comme un pauvre gars perdu

Je suis le même
Que t’as aimé
Qui te jure qu’il n’a pas changé

Je suis le même que t’as aimé

Car je suis le même
Que t’as connu
Qui aujourd’hui
Avoue se sentir perdu
Je suis le même
Que t’as voulu
Qui à tes pieds te déposes son âme à nu.

Je suis le même
Que t’as aimé
Qui te jure qu’il n’a pas changé

Je suis le même que t’as
Je suis le même que t’as
Je suis le même que t’as aimé

. . .


Lyrics: Frédéric Doll
Music: David Gategno

Les territoires interdits
Parsemés de neiges éternelles
Il faut s’y être un jour perdu

Pour savoir et pouvoir dire
Que l’enfer est trop près du ciel
Il faut y être descendu

Et des abîmes aux cimes
Des altitudes à l’ivresse
Des profondeurs
Je connais mes forces
Je connais mes peurs

Vouloir tout voir et vivre
C’est plus fort que moi
Aimer ce qui me tue
C’est plus fort que moi
Cette ombre qui me suit
C’est plus fort que moi
L’amour que tu me donnes
C’est plus fort que moi

Les grands espaces infinis
Les évidences essentielles
Il faut s’y être un jour rendu

Pour savoir ce que nous laissent
Les paradis artificiels
Il faut en être revenu

Et des déserts aux villes
Des solitudes au plaisir
D’être plusieurs
Je connais mes forces
Je connais mes peurs

Vouloir tout voir et vivre
C’est plus fort que moi
Aimer ce qui me tue
C’est plus fort que moi
Cette ombre qui me suit
C’est plus fort que moi
L’amour que tu me donnes
C’est plus fort que moi

. . .


T'as déjà fait le tour ce c'qui t'a fait souffrir
Pour le meilleur souvent récolté que le pire
Quand tu n'as plus la force ni même le désir
Et tellement chialé et tellement maudit

Quand t'en as ras le bol de ceux qui font semblant
Qu'avant d'parler d'amour ils te parlent d'argent
Et d'regarder partir ceux qu't'as protégés toujours
En osant un sourire sur tes chances de retour

L'injustice, l'injustice

L'injustice tu la prends comme un poignard au cŒur
Quand une femme te quitte, une amitié se meurt
Quand la beauté chez toi n'a jamais eu sa place
L'injustice se vit seule devant sa glace

L'injustice, l'injustice

L'injustice tu la prends comme une balle dans le dos
Quand jugées comme un crime ta couleur et ta peau
L'injustice elle s'écrit sur le mur des prisons
Sur les plages et les tombes qui porteront ton nom

Quand tu as sur le cŒur qu'on te donne tous les torts
Qu'il te reste la pudeur de pardonner encore
On en revient grandi, comme du pays des morts
L'injustice ne se vit qu'à force d'être fort
L'injustice, l'injustice, l'injustice
À force d'être fort.

. . .


Lyrics: Sandrine Roy
Music: Sylvain Michel

Que le temps me délivre des mots et puis des sorts
Que le temps me libère de ton image encore
Qu'il m'apprenne au-delà, qu'il m'apprenne demain
Qu'il m'apprenne à aimer, sans plus jamais d'chagrin

Que le temps me laisse vivre ma vie mais sans remords
Que le temps me laisse ivre et boire jusqu'à l'aurore
Qu'il m'apprenne à survivre, en oubliant ta voix
Et puis jour après jour, qu'il m'apprenne sans toi

Et si le temps m'entend
Qu'il te fasse revenir
Juste pour un instant
Un poème
Et si le temps m'entend
Qu'il sache te retenir
Juste pour un moment
Un " je t'aime "

Que le temps s'accélère même s'il me laisse livide
Que le temps exagère à m'en coller des rides
Jusqu'aux coins des paupières, qu'il fasse bien ce qu'il veut
Pour gagner toutes les guerres de mon cŒur miséreux

Et si le temps m'entend
Qu'il te fasse revenir
Juste pour un instant
Un poème
Et si le temps m'entend
Qu'il sache te retenir
Juste pour un moment
Un " je t'aime "

. . .


Même par amour

Paroles: Patrice Guirao
Musique: Pascal Obispo


Subrir les peines et retenir ses cris
Des choses dont on n’a plus aucune envie
Pour un Bonheur dont on connait le prix
On n’a pas toujours connu sa vie

Même par amour
Même par hazard
Personne n’est a l’abri
de son etoile

Pour ce parcours
dont on nous a rien dit
Combien de jours qu’on n’aura pas finis
Et de retour au milieu de la nuit
Pour une vie qu’on ne s’est pas choisie

Même par amour
Même par hazard
Personne n’est a l’abri de son etoile

Pleurer quelqu’un qu’on cherche et qui nous fuit
Se battre comme un fou pour vivre ici
Se demander pourquoi surtout pour qui
Vivre une vie qu’on aurait choisie

Même par amour
Même par hazard
Personne n’est a l’abri de son etoile

. . .


Lyrics: Diane Cadieux
Music: Tino Izzo

Tu connais mon talon d’Achille
Je n’ai jamais su te parler
Mes mots ne sont pas très agiles
Ils ne savent pas te faire danser
J'aimerais savoir comment dire
Savoir comment te faire rire
Mais je n'sais pas et je me sens glisser

Si tu savais comme dans ma tête
Je cause bien et sans répit
Des phrases belles mais muettes
Des phrases belles où je te dis
Où je te dis que j’aime
Où je te dis que j’aime
Que j’aimerais savoir te faire danser

Ne t'en fais pas
Il ne faut pas m'écouter
Je disais ça
Sans trop y penser

Quoi ?
Qu'est-c'qui te fait croire que moi j'ai peur
Qu'est-c'qui te fait penser que je pleure
Dis que tu me retiendras

Si tu étais dans ma tête
Tout serait bien moins compliqué
Tu aurais l’amour en direct
Sans aucune pensée falsifiée
J’aimerais savoir comment faire
Oui savoir comment te plaire
Mais tout ce que je fais c’est de glisser

Oublie tout ça
Il fallait pas m'écouter
Je l’ai dit comme ça
Sans même y penser

Quoi ?
Qu'est-c'qui te fait croire que moi j'ai peur
Qu'est-c'qui te fait penser que je pleure
Dis que tu me retiendras
Dis que tu me retiendras
Dis que tu veux bien de moi
Dis que tu veux bien de moi
Dis que tu me retiendras

. . .


Lyrics: Luc Plamondon
Music: Aldo Nova, Johan Bobäck, Joachim Nilsson

Quand
Ton meilleur ami te trahit
C’est pire qu’une femme qui te trompe
Pire qu’un père qui te renie
Ou qu’un frère qui t’oublie

Quand
Ton meilleur ami s’enfuit
Emportant avec lui
Une partie de ta vie
Qui n’a pas de prix
Ça te suit comme une obsession
C’est un fléau qui a pour nom …

Trahison
Elle est là elle attend son heure
La trahison
Pour te frapper en plein cŒur
La trahison
Mais attention
Elle vient comme un voleur…

La trahison
Elle est là elle attend son tour
La trahison
Pas de jour, pas de nuit pour
La trahison

Mais malheur
À celui qui laisse
Entrer dans sa maison
La trahison

Rien
Ne te fera pardonner
Au complice de toujours
Qui te ment et se dément
Qui te vole ou qui te vend

Personne
Ne pourra remplacer
Le confident de tous les jours
De tes combats, tes rêves ou tes amours

L’associé de tous les bons coups
Qui te jette et te livre aux loups

Trahison
Elle est là elle attend son heure
La trahison
Pour te frapper en plein cŒur
La trahison
Mais attention
Elle vient comme un voleur…

La trahison
Elle est là elle attend son tour
La trahison
Pas de jour, pas de nuit pour
La trahison

Mais malheur
À celui qui laisse
Entrer dans sa maison
La fidèle…
Femme fatale…
Criminelle…
Déloyale…

Trahison
Elle est là elle attend son heure
La trahison
Pour te frapper en plein cŒur
La trahison
Mais attention
Elle vient comme un voleur…

La trahison
Elle est là elle attend son tour
La trahison
Pas de jour, pas de nuit pour
La trahison

Mais malheur
Et honte à celui
Qui porte au front
La trahison
La trahison
La trahison

. . .


Lyrics: Diane Cadieux
Music: Tino Izzo

L’amour c’était pour moi qu’un autre gage
De temps, de chagrin et d’anxiété
L’amour c’était pour moi juste un peu trop sage
Jusqu’au jour où je l’ai vue marcher

Yeah yeah yeah
Yeah yeah yeah
Yeah yeah yeah

J’ai vu des milliers de pixels
Venir danser là devant mes yeux
J’ai vu des milliers d’étincelles
Et je suis tombé amoureux fou d’elle

Yeah yeah yeah

Elle est tellement belle je vous le jure
Le ciel peut aller se rhabiller
Et je perçois comme un signe de bon augure
Qu’elle ait bien voulu me regarder

Yeah yeah yeah

J’ai vu des milliers de pixels
Venir danser là devant mes yeux
J’ai vu des milliers d’étincelles
Et je suis tombé amoureux fou d’elle

Yeah yeah yeah

J’ai vu des milliers de pixels
J’ai vu des milliers d’étincelles

J’ai vu des milliers de pixels
Venir danser là devant mes yeux
J’ai vu des milliers d’étincelles
Et je suis tombé amoureux fou d’elle

Yeah yeah yeah
Yeah yeah yeah
Yeah yeah yeah

J’ai vu des milliers de pixels
Venir danser là devant mes yeux
J’ai vu des milliers d’étincelles
Et je suis tombé amoureux fou d’elle

Yeah yeah yeah

. . .


Lyrics and music: Jacques Vénéruso

Mon ciel s’est dechiré
Je reste seul sur un éclat d’étoile
Le temps s’est arrêté
J’étais perdu mais je n’ai même plus mal
Je reprends mes forces, mes couleurs
Je retrouve mon écorce

Je suis debout
Malgré toi, malgré tout
Je suis debout
Je suis là jusqu’au bout
J’ai gardé mes blessures
Elles me rassurent
J’ai saigné mais je vis
Et je suis debout

Mon ciel s’est coloré
Du gris, du bleu que j’avais dans le coeur
Le temps s’est effacé
Jour après jour je mets ma vie à l’heure
Aujourd’hui je vois la surface
Je rejoins mon espace

Je suis debout
Malgré toi, malgré tout
Je suis debout
Je suis là jusqu’au bout
J’ai gardé mes blessures
Elles me rassurent
J’ai saigné mais je vis
Et je suis debout

Après toi, après nous
Je suis debout
Je suis là malgré tout
Je connais mes douleurs
Je n’ai pas peur
J’ai tenu jusqu’ici
Et je suis debout

Et si j’ai gagné ce combat contre moi
Je ne veux garder que le meilleur de toi
Je suis debout, ooh...
Malgré toi, malgré tout
Je suis debout
Je suis là jusqu’au bout
Debout,
Après toi, après nous
Je suis debout

J’ai gardé mes blessures
Elles me rassurent
J’ai saigné mais je vis
Et je suis debout

. . .


Passe mes yeux bien trop bleus pour être honnêtes
Oublie mes façons d'homme des bois
Reste sourde aux bruits de guerre et de conquête
Tout ça, c'est pas moi

Passe mes deux mains gauche et ma drôle de tête
Les cailloux qui roulent dans ma voix
Ne crains pas mes coups de sang, ni mes tempêtes
Tout ça, c'est pas moi

Et toi, n'en reste pas là
J'ai des caresses à rendre, des miels à donner
Ô toi, cherche au fond de moi
J'ai des amours en cendres, prêtes à rebrûler
Viens me chercher

Passe les rumeurs et les mots de trottoirs
Fausse réputation, faux passé
Les amoureux naissent quand naît leur histoire
Alors tout, tout peut changer

Tout peut changer
Alors viens me chercher

Et toi, n'en reste pas là
J'ai des caresses à rendre, des miels à donner
Ô toi, va plus loin que ça
J'ai des amours en cendres, prêtes à rebrûler
Viens me chercher

Passe mes yeux bien trop bleus pour être honnêtes
Oublie mes façons d'homme des bois
Reste sourde aux bruits de guerre et de conquête
Tout ça, c'est pas moi

C'est pas moi
Alors viens me chercher
Tu sais, tout peut changer, tout peut changer
Alors viens me chercher... toi
Toi, viens me chercher

. . .


Lyrics and music: Jacques Vénéruso

Je peux laisser derrière
Ces nuits artificielles
Noyées de lumiere
Où plus rien n’est réel
Sans hésiter.
Je connais la valeur
De ces gloires fragiles
Où on vit le meilleur
Puis le plus difficile
Je peux m’en passer

Mais quand
Je manque de toi
Je manque de tout
De mon sang, de mes forces
Ma peau, mon écorce
Mon souffle de vie
Quand
Je manque de toi
Je manque de tout
De mon air, de mon ciel,
De tout l’essentiel
Qui remplit ma vie

Je pourrais ignorer
Ces regards de déesses
Qui savent bien cacher
Ce qui les interesse
Sans un regret.
Je pourrais arrêter
Ma course et mes combats
Si un jour je sentais
Qu’ils m’éloignent de toi
Je le ferais.

Mais quand
Je manque de toi
Je manque de tout
De mon sang, de mes forces
Ma peau, mon écorce
Mon souffle de vie
Quand
Je manque de toi
Je manque de tout
De mon air, de mon ciel,
De tout l’essentiel
Qui remplit ma vie

(Instru: ooh...)

Quand
Je manque de toi
Je manque de tout
De mon sang, de mes forces
Ma peau, mon écorce
Mon souffle de vie
Quand
Je manque de toi
Oh je manque de tout
De tout l’essentiel
Qui remplit ma vie
Quand
Je manque de toi
C’est toi l’essentiel
Tu remplis ma vie
Je manque de toi
Je manque de toi.

. . .


blog comments powered by Disqus



© 2011 Music World. All rights reserved.