Music World
Welcome, Guest. Please login or register.
   
  Forgot your password?
 
Find Artists:
 
 
 
Russian versionSwitch to Russian 
Céline Dion
Céline Dion


Background information
Birth name Céline Marie Claudette Dion
Born March 30, 1968
Origin Charlemagne, Quebec, Canada
Genre(s) Pop Rock
Pop
Years active 1980—present
Label(s) Epic Records
Columbia Records
Website Website



Music World  →  Lyrics  →  C  →  Céline Dion  →  Albums  →  On Ne Change Pas

Céline Dion Album


On Ne Change Pas (10/03/2005)
10/03/2005
1.
2.
3.
4.
5.
Sous Le Vent (duet with Garou)
6.
7.
8.
9.
J'irai Où Tu Iras (duet with Jean-Jacques Goldman)
10.
11.
12.
13.
Les Derniers Seront Les Premiers (duet with Jean-Jacques Goldman)
14.
15.
16.
17.
I Believe In You (duet with Il Divo)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
Ne Partez Pas Sans Moi (Grand Prix at Eurovision 1988)
17.
18.
19.
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
. . .



Dans mes absence parfois sans doute
J'aurai pu m'eloigner
Comme si j'avais perdu ma route
Comme si j'avais changer

Alors j'ai quelque mots tendresse
Juste pour le dire
Je ne vous oublie pas non jamais
Vous êtes au creux de moi
Dans ma vie dans tout ce que je fait
Mes premier amour mes premier rêve
Sont venu avec vous
C'est notre histoire a nous

Je ne vous oublie pas, non jamais
Vous savez tant de moi
De ma vie de tout ce que j'en fait
Alors ma bonheur mes déchirure
Ce partage avec vous
C'est Notre histoire a nous
Je ne vous oublie pas

Parce que le temps peu mettre en cage
Nos rêve et nos envie
Je fait mes choix et mes voyages
Parfois j'en paye le prix
La vie me sourie ou me blesse
Quelle que soit ma vie

Je ne vous oublie pas, non jamais
Vous êtes au creux de moi
Dans ma vie dans tout ce que je fait
Mes premier amour mes premier rêve
Sont venu avec vous
C'est notre histoire a nous

Même a l'autre bout de la terre
Je continue mon histoire avec vous

Je ne vous oublie pas, non jamais
Vous êtes au creux de moi
De ma vie de tout ce que je fait
Mes premier amour mes premier rêve sont venu avec vous
C'est notre Histoire a nous

Je ne vous oublie pas, non jamais
Vous savez tant de moi
De ma vie de tout ce que j'en fait
Alors ma bonheur mes déchirure ce partage avec vous
C'est notre histoire a nous
Je ne vous oublie pas

Translation:
I Don't Forget You

In my absences, maybe
I could have gone away
As if I had got lost on my road
As If I had changed

So I have a few tender words
Just to tell you
I don't forget you...No, never
You are deep within me
In my life, in everything I do
My first love, my first dreams came with you
It's our story of our own

I don't forget you...No never
You know so much about me
Of my life, of what I do of it
So my happiness and my sorrows I share them with you
It's our story of our own
I don't forget you

Because time can put in cage
our dreams and wills
I take my decisions and travel
Sometimes I pay the price for it
Life smiles at me or wounds me
But whatever my life is

I don't forget you...No, never
You are deep within me
In my life, in everything I do
My first love, my first dreams came with you
It's our story of our own

Even to the other side of the globe
My story goes on with you

I don't forget you

I don't forget you...No, never
You are deep within me
In my life, in everything I do
My first love, my first dreams came with you
It's our story of our own

I don't forget you
No never
You know so much about me
Of my life and what I do about it

So my happiness and my sorrows I share them with you
It's our story of our own
I don't forget you
I don't forget you

. . .



Oh oh oh Ton regard comme une caresse
Je me sens si bien
Puis tes yeux s'envolent et me laissent
Et je n'ai plus rien
Qu'un reflet de toi
Tu es loin déjà ah ah

Je ne connais pas tous les secrets de ton coeur
Mais je viens quand même
Tu vis quelque part entre douleur et douceur
Mais je viens quand même
Je te suis quand même

Tu m'entoures comme un drap de soie
Je me sens si bien
Puis je perds l'écrin de tes bras
Et je n'ai plus rien
Tu t'en vas là-bas
Tu es loin de moi

Je ne connais pas tous les secrets de ton coeur
Mais je viens quand même
Tu vis quelque part entre douleur et douceur
Mais je viens quand même
Je te suis quand même

Quand même...

Je ne connais pas tous les secrets de ton coeur
Mais je viens quand même
Tu vis quelque part entre douleur et douceur
Mais je viens quand même
Je te suis quand même.

Translation:
Oh oh oh Your look like a caress
I feel so good
Then your eyes fly away and leave me
And I have nothing
But a reflection of you
You're already far away ah ah

I don't know all the secrets of your heart
But I come anyway
You live somewhere between pain and sweetness
But I come anyway
I follow you anyway...

You surround me like a silken blanket
I feel so good
Then I loose the jewel-case made by your arms
And I have nothing anymore
You leave over there
You're far away from me

I don't know all the secrets of your heart
But I come anyway
You live somewhere between pain and sweetness
But I come anyway
I follow you anyway...

Anyway...

I don't know all the secrets of your heart
But I come anyway
You live somewhere between pain and sweetness
But I come anyway
I follow you anyway...

. . .


Paroles et musique: Jean-Jacques Goldman

J'ai compris tous les mots, j'ai bien compris, merci
Raisonnable et nouveau, c'est ainsi par ici
Que les choses ont changé, que les fleurs ont fané
Que le temps d'avant, c'était le temps d'avant
Que si tout zappe et lasse, les amours aussi passent

(I understood all the words, I well understood, thanks
Reasonable and new, that's the way here
Things have changed, that flowers get fade
That the time before, was the time before
If all zap and tire, loves also go by)

Il faut que tu saches

(You must know)

J'irai chercher ton coeur si tu l'emportes ailleurs
Même si dans tes danses d'autres dansent tes heures
J'irai chercher ton âme dans les froids dans les flammes
Je te jetterai des sorts pour que tu m'aimes encore

(I'll go get your heart if you take it somewhere else
Even if in your dances others dance your hours
I'll go get your soul in the colds in the flammes
I'll cast a spell on you for you to still love me)

Fallait pas commencer m'attirer me toucher
Fallait pas tant donner moi je sais pas jouer
On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi
Je ne suis pas les autres
Avant que l'on s'attache, avant que l'on se gâche

(Shouldn't begin tease me touch me
Shouldn't give so much I don't know how to play
They say that today, they say others do so
I'm not the others
Before we attach to the other, before we spoil each other)

Je veux que tu saches

(I want you to know)

J'irai chercher ton coeur si tu l'emportes ailleurs
Même si dans tes danses d'autres dansent tes heures
J'irai chercher ton âme dans les froids dans les flammes
Je te jetterai des sorts pour que tu m'aimes encore

(I'll go get your heart if you take it somewhere else
Even if in your dances others dance your hours
I'll go get your soul in the colds in the flammes
I'll cast a spell on you for you to to still love me)

Je trouverai des langages pour chanter tes louanges
Je ferai nos bagages pour d'infinies vendanges
Les formules magiques des marabouts d'Afrique
J'les dirai sans remords pour que tu m'aimes encore

(I'll find languages to sing your praises
I'll make my luggages for infinite vintages
Magic spells from African priests
I'll say them without remorse for you to still love me)

Je m'inventerai reine pour que tu me retiennes
Je me ferai nouvelle pour que le feu reprenne
Je deviendrai ces autres qui te donnent du plaisir
Vos jeux seront les nôtres si tel est ton désir
Plus brillante plus belle pour une autre étincelle
Je me changerai en or pour que tu m'aimes encore

(I'll name myself queen for you to hold me
I'll make myself new to let the fire restart
I'll become these others who give you pleasure
Your games will be ours if that's your wish
More brilliant more beautiful for another spark
I'll change myself into gold for you to still love me)

. . .


(Jean-Jacques Goldman)

Je rêve son visage, je décline son corps
Et puis je l'imagine habitant mon décor
J'aurais tant à lui dire si j'avais su parler
Comment lui faire lire au fond de mes pensées?

(I dream of her face, I decline her body
And I imagine him living in my decor
I would have so much to tell him if I had known how to talk to him
How can I make him read my thoughts?)

Mais comment font ces autres à qui tout réussit?
Qu'on me dise mes fautes, mes chimères aussi
Moi j'offrirais mon âme, mon coeur et tout mon temps
Mais j'ai beau tout donner, tout n'est pas suffisant

(But how do the others who succeed all the time?
Tell me my arrors, my dreams too
I would offer my soul, my heart and all my time
But even if I give it all, all is not enough)

S'il suffisait qu'on s'aime, s'il suffisait d'aimer
Si l'on changeait les choses un peu, rien qu'en aimant donner
S'il suffisait qu'on s'aime, s'il suffisait d'aimer
Je ferais de ce monde un rêve, une éternité

(If loving each other was enough, if loving was enough
If we would change things a bit, only by loving giving away
If loving each other was enough, if loving was enough
I would do a dream of this world, an eternity)

J'ai du sang dans mes songes, un pétale séché
Quand des larmes me rongent que d'autres ont versées
La vie n'est pas étanche, mon île est sous le vent
Les portes laissent entrer les cris même en fermant

(I have blood in my dreams, a dried petal
When tears are gnawing at me that others shed
Life isn't waterproof, my island is under the wind
Doors let shouts come in even when shutting them off)

Dans un jardin l'enfant, sur un balcon des fleurs
Ma vie paisible où j'entends battre tous les coeurs
Quand les nuages foncent, présages des malheurs
Quelles armes répondent aux pays de nos peurs?

(In a garden the child, on a balcony flowers
My peaceful life where I can ear every heart beating
When the clouds are getting darker, sign of bad times
Which weapons reply to the countries of our fears?)

S'il suffisait qu'on s'aime, s'il suffisait d'aimer
Si l'on changeait les choses un peu, rien qu'en aimant donner
S'il suffisait qu'on s'aime, s'il suffisait d'aimer
Je ferais de ce monde un rêve, une éternité

(If loving each other was enough, if loving was enough
If we would change things a bit, only by loving giving away
If loving each other was enough, if loving was enough
I would do a dream of this world, an eternity)

S'il suffisait qu'on s'aime, s'il suffisait d'aimer
Si l'on pouvait changer les choses et tout recommencer
S'il suffisait qu'on s'aime, s'il suffisait d'aimer
Nous ferions de ce rêve un monde
S'il suffisait d'aimer

(If loving each other was enough, if loving was enough
If we could change things and start all over
If loving each other was enough, if loving was enough
We would make a world of this drean
If loving was enough)

. . .


(feat. Garou)

Et si tu crois que j'ai eu peur, c'est faux
Je donne des vacances a mon coeur, un peu de repos
Et si tu crois que j'ai eu tord, attends
Respire un peu le souffle d'or qui me pousse en avant
Et, fais comme si j'avais pris la mer
J'ai sorti la grande voile et j'ai glisse sous le vent
Fais comme si je quittais la terre
J'ai trouve mon etoile, je l'ai suivie un instant
Sous Le Vent
Et si tu crois que c'est fini, jamais
C'est juste une pause, un repit apres les dangers
Et si tu crois que je t'oubli, ecoute
Ouvre ton port aux vents de la nuit, ferme les yeux
Et fais comme si j'avais pris la mer
J'ai sorti la grande voile et j'ai glissee sous le vent
Fais comme si je quittais la terre
J'ai trouve mon toile, je l'ai suivie un instant
Sous Le Vent
Et si tu crois que c'est fini, jamais
(Sous le vent)
C'est juste une pause, un repit apres les dangers
Fais comme si j'avais pris la mer
J'ai sorti la grande voile et j'ai glisse sous le vent
Fais comme si je quittais la terre
J'ai trouve mon etoile, je l'ai suivie un instant
Fais comme si j'avais pris la mer
J'ai sorti la grande voile et j'ai glisse sous le vent
Fais comme si je quittais la terre
J'ai trouve mon etoile, je l'ai suivie un instant
Sous Le Vent
Sous Le Vent

Translation:
Under the Wind

And if you think I was frightened
It's not true
I'm giving vacations to my heart
Some rest
And if you think I was wrong
Wait
Breathe a little the golden blast
Which pushes me ahead
And

Do as if I took to the sea
I set the main sail
And I glided with the wind
Do as if I left the ground
I found my star
I followed it for a while
Under the wind

And if you think it's over
Never
It's just a pause, a break
After the dangers

And if you think I forget you
Listen
Open your body to the winds of the night
Close your eyes
And

Do as if I took to the sea
I set the main sail
And I glided with the wind
Do as if I left the ground
I found my star
I followed it for a while
Under the wind

And if you think it's over
Never
Under the wind
It's just a pause, a break
After the dangers

Do as if I took to the sea
I set the main sail
And I glided with the wind
I glided with the wind
Do as if I left the ground
I found my star
I followed it for a while

Do as if I took to the sea
I set the main sail
And I glided with the wind
Do as if I left the ground
I found my star
I followed it for a while
Under the wind
Under the wind

. . .


(Jacques Veneruso)

J'ai déposé mes armes
a l'entrée de ton coeur sans combat
et j'ai suivi les charmes
lentement en douceur quelque part là-bas
au milieu de tes rêves
au creux de ton sommeil dans tes nuits
un jour nouveau se lève
à nul autre pareil mais tu sais depuis....

Chorus:
Tout l'or des hommes
ne vaut plus rien...
si tu es loin de moi
Tout l'amour du monde ne me fait rien
alors surtout ne change pas.

C'est un nouveau voyage
le destin le hasard peu m'importe
qui m'a montré le passage
qui menait jusqu'à toi mais tu sais depuis....

Chorus:
Tout l'or des hommes
ne vaut plus rien...
si tu es loin de moi
Tout l'amour du monde ne me fait rien
alors surtout ne change pas...

Tout l'or des hommes
ne vaut plus rien...
si tu es loin de moi
Tout l'amour du monde ne me fait rien
alors surtout ne change pas.

(Tout l'or des hommes)
ne vaut plus rien...
si tu es loin de moi
Tout l'amour du monde ne me fait rien
surtout ne change pas...no!
surtout ne change pas...

(Tout l'or des hommes) Tout l'or des hommes
Tout l'amour du monde ne me fait rien
alors surtout ne change pas...
(Tout l'or des hommes) Tout l'or des hommes
(Tout l'amour du monde) Tout l'amour du monde
alors surtout ne change pas.

. . .


Paroles et musique: Jean-Jacques Goldman

Détourner des rivières, porter des poids
Traverser des mers, je saurais faire

(Divert rivers, carrying weights
Cross oceans, I would know how)

Défier des machines, narguer des lois
Les foudres divines, çà m'effraie pas

(Challenging machines, flouting laws
God's wrath, don't afraid me)

J'sais prendre un coup, le rendre aussi
River des clous, çà j'ai appris

(I know how to accept a hit, give it back also
To punch nails, that I learned)

J'suis pas victime, j'suis pas colombe
Et pour qu'on m'abîme, faut qu'je tombe

(I'm no victim, I'm no dove
And to break me, I have to fall)

Je sais les hivers, je sais le froid
Mais la vie sans toi, je sais pas

(I know the winters, I know the cold
But life without you, I don't know)

Je savais le silence depuis longtemps
J'en sais la violence, son goût de sang

(I knew the silence for a long time
I know it's violence, it's blood taste)

Rouges colères, sombres douleurs
Je sais ces guerres, j'en ai pas peur

(Red angers, dark pains
I know the wars, I'm not afraid of them)

Je sais me défendre, j'ai bien appris
On est pas des tendres par ici

(I can defend myself, I learned well
We're not tenders by here)

Je sais les hivers, je sais le froid
Mais la vie sans toi, je sais pas

(I know the winters, I know the cold
But life without you, I don't know)

Lutte après lutte, pire après pire
Chaque minute, j'ai cru tenir

(Fight after fight, worst after worst
Each minute, I tought I could hold)

J'voudrais apprendre jour après jour
Mais qui commande à nos amours?

(I would love to learn day after day
But who orders to our loves?)

Je sais les hivers, je sais le froid
Mais la vie sans toi, je sais pas

(I know the winters, I know the cold
But life without you, I don't know)

Je sais pas
Je sais pas

(I don't know
I don't know)

. . .


(Jean-Jacques Goldman)

On ne change pas
On met juste les costumes d'autres sur soi
On ne change pas
Une veste ne cache qu'un peu de ce qu'on voit
On ne grandit pas
On pousse un peu, tout juste
Le temps d'un rêve, d'un songe
Et les toucher du doigt

(We don't change
We simply put other's costumes on ourselves
We don't change
A jacket simply hides a little of what we see
We do not grow
We simply get a little taller, no more
The time of a dream, of a little dream
And touch them with the finger)

Mais on n'oublie pas
L'enfant qui reste, presque nu
Les instants d'innocence
Quand on ne savait pas

(But we don't forget
The child that stays, almost naked
The moments of the innocence
When we didn't know)

On ne change pas
On attrape des airs et des poses de combat
On ne change pas
On se donne le change, on croit
Que l'on fait des choix
Mais si tu grattes là
Tout près de l'apparence tremble
Un petit qui nous ressemble
On sait bien qu'il est là
On l'entend parfois
Sa rengaine insolente
Qui s'entête et qui répète
Oh ne me quitte pas

(We don't change
We get faces and poses of combat
We don't change
We reply to each other, we believe
That we do choices
But if you scratch there
Very close to the apperance, shivers
A little one who looks like us
We know he is there
We hear it sometimes
Its insolent old tune
Which insists and repeats itself
Oh, don't leave me)

On n'oublie jamais
On a toujours un geste
Qui trahit qui l'on est
Un prince, un valet
Sous la couronne un regard
Une arrogance, un trait
D'un prince ou d'un valet
Je sais tellement ça
J'ai copié des images
Et des rêves que j'avais
Tous ces milliers de rêves
Mais si près de moi
Une petite fille maigre
Marche à Charlemagne, inquiète
Et me parle tout bas

(We never forget
We always have a move
Qui trahit who we are
A prince, a valet
Under the crown a look
An arrogance, a trait
Of a prince, of a valet
I know that very well
I copied images
And dreams I had
All those thousands dreams
But so close to me
A small thin girl
Walks in Charlemagne, worried
And whispers to me)

On ne change pas, on met juste
Les costumes d'autres et voilà
On ne change pas, on ne cache
Qu'un instant de soi

(We don't change, we simply put on
Costumes from others and that's it
We don't change, we only hide
A moment of ourselves)

Une petite fille
Ingrate et solitaire marche
Et rêve dans les neiges
En oubliant le froid

(A little girl
Ungrateful and alone walks
And dreams in the snows
Forgetting the cold)

Si je la maquille
Elle disparaît un peu,
Le temps de me regarder faire
Et se moquer de moi

(If I paint her
She disappears a little
Just long enough to watch me doing
And make fun of me)

Une petite fille
Une toute petite fille
Une toute petite fille
Une toute petite fille

(A little girl
A very little girl
A very little girl
A very little girl)

. . .


Paroles et musique: Jean-Jacques Goldman

Chez moi les forêts se balancent
Et les toits grattent le ciel
Les eaux des torrents sont violence
Et les neiges sont éternelles
Chez moi les loups sont à nos portes
Et tous les enfants les comprennent
On entend les cris de New York
Et les bateaux sur la Seine

(At home the forests dance
And ceilings scratch the sky
Waters from torrents are violence
And the snows are perpetual
At home wolfes are at our doors
And all children understand them
We hear cries from New York
And boats on the Seine)

Va pour tes fôrets tes loups tes gratte-ciel
Va pour tes torrents tes neiges éternelles
J'habite où tes yeux brillent où ton sang coule
Où des bras me serrent

(Ok for your forests your wolfes your skyscrapers
Ok for your torrents your everlasting snows
I live where your eyes shine where your blood flows
Where arms squeeze me)

J'irai où tu iras, mon pays sera toi
J'irai où tu iras qu'importe la place
Qu'importe l'endroit

(I'll go where you'll go, my country will be you
I'll go where you'll go whatever the place
Whatever the spot)

Je veux des cocotiers des plages
Et des palmiers sous le vent
Le feu du soleil au visage
Et le bleu des océans
Je veux des chameaux des mirages
Et des déserts envoûtants
Des caravanes et des voyages comme sur les dépliants

(I want coconut palms beaches
And palms under the wind
Sun fire on my face
And the ocean's blue
I want camels mirages
And captivating deserts
Caravans and travels as on brochures)

Va pour tes cocotiers tes rivages
Va pour tes lagons tout bleu balançant
J'habite où l'amour est un village
Là où l'on m'attend

(Ok for your coconut palms your beaches
Ok for your lagoons all blue
I live where love is a village
Where someone's waiting for me)

J'irai où tu iras, mon pays sera toi
J'irai où tu iras qu'importe la place
Qu'importe l'endroit

(I'll go where you'll go, my country will be you
I'll go where you'll go whatever the place
Whatever the spot)

Prends tes clic et tes clac et tes rêves et ta vie
Tes mots, tes tabernacles et ta langue d'ici
L'escampette et la poudre et la fille de l'air
Montre-moi tes edens montre-moi tes enfers
Tes nord et puis tes sud et tes zestes d'ouest

(Take all you have and your dreams and your life
Your words, your swearwords and your tongue from here
Go away with everything and the air girl
Show me your edens show me your hells
Your north and your south and your west's zests)

Chez moi les forêts se balancent
Et les toits grattent le ciel
Les eaux des torrents sont violence
Et les neiges sont éternelles
Chez moi les loups sont à nos portes
Et tous les enfants les comprennent
On entend les cris de New York
Et les bateaux sur la Seine

(At home the forests dance
And ceilings scratch the sky
Waters from torrents are violence
And the snows are perpetual
At home wolfes are at our doors
And all children understand them
We hear cries from New York
And boats on the Seine)

Qu'importe j'irai où bon te semble
J'aime tes envies j'aime ta lumière
Tous les paysages te ressemblent
Quand tu les éclaires

(Whatever I'll go wherever pleases you
I love your desires I love your light
All paysages look like you
When you light them)

J'irai où tu iras, mon pays sera toi
J'irai où tu iras qu'importe la place
Qu'importe l'endroit

(I'll go where you'll go, my country will be you
I'll go where you'll go whatever the place
Whatever the spot)

. . .


(Jean-Jacques Goldman)

Ici l'automne chasse un été de plus
La 4L est morte on a repeint la rue
Elise a deux dents, Petit-Jean est grand et fort
J'apprends la guitare, j'en suis à trois accords

J'ai trouvé des girolles au marché ce matin
J'aimerais vivre à Rome, oh j'aimerais bien
J'ai planté des tulipes, elles tardent à éclore
C'est tout je crois, ah oui, je t'aime encore

Mais où es-tu ?
Aussi loin sans même une adresse
Et que deviens-tu ?
L'espoir est ma seule caresse

J'ai coupé mes cheveux, " enfin " dirais-tu
Ça m'a fait bizarre, mais j'ai survécu
On m'invite, on me désire et je danse et je sors
Et quand je danse, je t'aime encore

Mais où es-tu ?
Aussi loin sans même une adresse
Et que deviens-tu ?
L'attente est ma seule caresse

Et je t'aime encore
Comme dans les chansons banales
Et ça me dévore
Et tout le reste m'est égal

De plus en plus fort
A chaque souffle à chaque pas
Et je t'aime encore
Et toi tu ne m'entends pas

. . .


Paroles et musique: Jean-Jacques Goldman

Y'a pas de voiles aux volets de mes frères
Y'a pas d'opale autour de mes doigts
Ni cathédrale où cacher mes prières
Juste un peu d'or autour de ma voix

(There's no voile to my brother's shutters
There's no opal around my fingers
No cathedral where to hide my prayers
Just a little gold around my voice)

Je vais les routes et je vais les frontières
Je sens, j'écoute, et j'apprends, je vois
Le temps s'égoutte au long des fuseaux horaires
Je prends, je donne, avais-je le choix?

(I go the routes I go the borders
I smell, I listen, and I learn, I see
Time passes along time zones
I take, I give, had I the choise?)

Tel est mon destin
Je vais mon chemin
Ainsi passent mes heures
Au rythme entêtant des battements de mon coeur

(That's my destiny
I go along my route
That's how pass my hours
At my heart beats crazy rhythms)

Des feux d'été je vole aux sombres hivers
Des pluies d'automne aux étés indiens (1)
Terres gelées aux plus arides déserts
Je vais je viens, ce monde est le mien

(From summer fires I fly to dark winters
Autumn rains to Indian summer
Frozen grounds to dry deserts
I go I come, this world is mine)

Je vis de notes et je vis de lumière
Je virevolte à vos cris, vos mains
La vie m'emporte au creux de tous ses mystères
Je vois dans vos yeux mes lendemains

(I live from notes and I live from light
I'm responding to all your cries, your hands
Life's taking me to it's mysteries' hollows
I my tomorrows in your eyes)

Tel est mon destin
Je vais mon chemin
Ainsi passent mes heures
Au rythme entêtant des battements de mon coeur

(That's my destiny
I go along my route
That's how pass my hours
At my heart beats high rythms)

Je vais les routes et je vais les frontières
Je sens, j'écoute, et j'apprends, je vois
Le temps s'égoutte au long des fuseaux horaires
Je prends, je donne, avais-je le choix?

(I go the routes I go the borders
I smell, I listen, and I learn, I see
Time passes along time zones
I take, I give, had I the choice?)

Je prends le blues aux signaux des répondeurs
Je prends la peine aux aéroports
Je vis l'amour à des kilomètres ailleurs
Et le bonheur à mon téléphone

(I take blues from answering machines signals
I take sadness in airports
I live love at kilometers away
And happiness at my phone)

Tel est mon destin
Je vais mon chemin
Ainsi passent mes heures
Au rythme entêtant des battements de mon coeur

(That's my destiny
I go along my route
That's how pass my hours
At my heart beats high rythms)

. . .


(Jean-Jacques Goldman)

Je lui dirai qu'il est de ce pays
Où son grand-père était bûcheron
Que dans son sang l'Orient coule aussi
Que les mélanges font de beaux enfants
Qu'il est fort et bien vivant

Je lui dirai qu'il est né de l'amour
Que nous l'attendions passionnément
Que chaque nuit s'efface au nouveau jour
Qu'il sera grand mais qu'il a bien le temps
Oh dieu qu'il a bien le temps

Et que la vie l'appelle que le monde l'attend
Que la terre est si belle et le ciel est si grand
Qu'il est beau, que je l'aime, qu'il est ma vie, ma joie
Qu'il est un parmi des millions d'humains
Mais bien l'unique pour moi

Je lui dirai qu'ici bas tout s'apprend
Le bien le mal et même le bonheur
Qu'il ne perde jamais ses yeux d'enfant
Devant trop de malheurs et de laideur
Qu'il regarde avec son coeur

Je lui dirai d'être sage et prudent
D'aller frôler les glaces et les feux
Qu'il goûte à tout mais sans jamais dépendre
Que trop peut être pire que trop peu
Oh bien pire que trop peu

Et que la vie l'appelle que le monde l'attend
Que la terre est si belle et le ciel est si grand
Qu'il est beau, que je l'aime, qu'il est ma vie, ma joie
Qu'il est un parmi des millions d'humains
Mais bien l'unique pour moi

Je lui dirai les chansons les poèmes
Qu'il n'y a pas d'amour sans histoire
Que le bonheur est un grain que l'on sème
Qu'amour et santé ne s'achètent pas
Et qu'on n'est riche que de ça

Je lui dirai qu'un jour une autre femme
Viendra l'aimer et qu'il l'aimera
Que j'en mourrai de bonheur et de larmes
Mais que nous serons là pas après pas
Que c'est la vie et sa loi

Et que la vie l'appelle que le monde l'attend
Que la terre est si belle et le ciel est si grand
Qu'il est beau, que je l'aime, qu'il est ma vie, ma joie
Qu'il est un parmi des millions d'humains
Mais bien l'unique pour moi

Qu'il est beau que je l'aime
Qu'au-delà du mystère
Il est ma plus belle raison de vivre
Ma réponse à l'infini

. . .


Paroles et musique: Jean-Jacques Goldman

Quand marcher sans autre but
Plus de passé demain fourbu
Dans le néant du froid de la rue

(When walking without any other goal
No past tomorrow broken down
In the cold's nothing of the street)

Quand les mots n'existent plus
Quand l'espérance oubliée, dissolue
Quand les alcools même ne saoûlent plus
Restent les phrases écorchées
De ces phrases qu'on jette avant de renoncer

(When words no longer exists
When hope forgotten, dissolved
When even alcohols no more make drunk
Remain the scratched phrases
From those phrases we throw before giving away)

Les derniers seront les premiers
Dans l'autre réalité
Nous serons princes d'éternité

(Lasts will be firsts
In the other reality
We'll be princes of eternity)

Un billet sur le trottoir
Dans un journal d'autres histoires
Un rayon de soleil au hasard

(A bill on the sidewalk
In a newspaper other stories
A sun ray randomly)

Une fleur abandonnée
Ce que les autres ont laissé de côté
Plus assez neuf, plus assez
Quand ta place est au-dehors
Ne reste que ces phrases comme île au trésor

(An abandonned flower
What others leaved by
Not new enough, not enough
When your place is outside
Leaving only these phrases as treasure island)

Les derniers seront les premiers
Dans l'autre réalité
Nous serons princes d'éternité

(Lasts will be firsts
In the other reality
We'll be princes of eternity)

. . .


Paroles et musique: Jean-Jacques Goldman

Vole vole petite aile
Ma douce, mon hirondelle
Va t'en loin, va t'en sereine
Qu'ici rien ne te retienne

(Fly fly little wing
My dear, my dove
Go far away, go serene
Let nothing here hold you back)

Rejoins le ciel et l'éther
Laisse-nous laisse la terre
Quitte manteau de misère
Change d'univers

(Rejoin the sky and the ether
Leave us the earth
Leave misery's coat
Change of universe)

Vole vole petite soeur
Vole mon ange, ma douleur
Quitte ton corps et nous laisse
Qu'enfin ta souffrance cesse

(Fly fly little sister
Fly my angel, my pain
Leave your body and leave us
To finally stop the pain)

Va rejoindre l'autre rive
Celle des fleurs et des rires
Celle que tu voulais tant
Ta vie d'enfant

(Go join the other bank
The one of flowers dans laughs
The one you wanted so much
Your child life)

Vole vole mon amour
Puisque le nôtre est trop lourd
Puisque rien ne te soulage
Vole à ton dernier voyage
Lâche tes heures épuisées
Vole, tu l'as pas volé
Deviens souffle, sois colombe
Pour t'envoler

(Fly fly my love
Because ours is too heavy
Because nothing eases your pain
Fly to your last trip
Leave your hours exhausted
Fly, you haven't steel it
Become a breeze, be dove
To fly yourself away)

Vole, vole petite flamme
Vole mon ange, mon âme
Quitte ta peau de misère
Va retrouver la lumière

(Fly fly little flame
Fly my angel, my soul
Leave your misery's skin
Go rediscover the light)

. . .


Ziggy (A Boy Like No Others)
(Luc Plamondon/Michel Berger)

Ziggy, il s'appelle Ziggy
Je suis folle de lui
C'est un garçon pas comme les autres
Mais moi je l'aime, c'est pas d'ma faute
Même si je sais
Qu'il ne m'aimera jamais

(Ziggy, his name is Ziggy
I'm crazy about him
He's a boy like no others
But I love him, it's not my fault
Even if I know
That he will never love me)

Ziggy, il s'appelle Ziggy
Je suis folle de lui
La première fois que je l'ai vu
Je m'suis jetée sur lui dans la rue
J'lui ai seulement dit
Que j'avais envie de lui

(Ziggy, his name is Ziggy
I'm crazy about him
The first time I saw him
I jumped on him on the street
I simply told him
That I wanted him)

Il était quatre heures du matin
J'étais seule et j'avais besoin
De parler à quelqu'un
Il m'a dit: viens prendre un café
Et on s'est raconté nos vies
On a ri, on a pleuré

(It was four o'clock in the morning
I was alone and I needed
To talk to someone
He told me: come take a coffee
And we told each other lives
We laughed, and we cried)

Ziggy, il s'appelle Ziggy
C'est mon seul ami
Dans sa tête y'a que d'la musique
Il vend des disques dans une boutique
On dirait qu'il vit dans une autre galaxie

(Ziggy, his name is Ziggy
He's my only friend
In his head there's only music
He sells discs in a boutique
We could say he's living in another galaxy)

Tous les soirs, il m'emmène danser
Dans des endroits très très gais
Où il a des tas d'amis
Oui, je sais, il aime les garçons
Je devrais me faire une raison
Essayer de l'oublier...mais

(Every night, he take me dancing
In very very cheerful places
Where he has lots of friends
Yes, I know, he likes boys
I should reason myself
Trying to forget him...but)

Ziggy, il s'appelle Ziggy
Je suis folle de lui
C'est un garçon pas comme les autres
Et moi je l'aime, c'est pas d'ma faute
Même si je sais
Qu'il ne m'aimera jamais.

(Ziggy, his name is Ziggy
I'm crazy about him
He's a boy like no others
But I love him, it's not my fault
Even if I know
That he will never love me)

. . .


(Luc Plamondon/Richard Cocciante)

Quand je m'endors contre ton corps
Alors je n'ai plus de doute
L'amour existe encore

(When I fall asleep against your body
Then I don't have any doubt
Love still exists)

Toutes mes années de déroute
Toutes, je les donnerais toutes
Pour m'ancrer à ton port

(All my years of confusion
All, I would give them all
To anchor myself to your port)

La solitude que je redoute
Qui me guette au bout de ma route
Je la mettrai dehors

(The solitude I fear
Which is watching me at the end of my route
I will kick it out)

Pour t'aimer une fois pour toutes
Pour t'aimer coûte que coûte
Malgré ce mal qui court
Et met l'amour à mort

(To love you once for all
To love you at any price
Despite that sickness that runs
And kills the love)

Quand je m'endors contre ton corps
Alors je n'ai plus de doute
L'amour existe encore

(When I fall asleep against your body
Then I don't have any doubt
Love still exists)

L'amour existe encore...

(Love still exists)

On n'était pas du même bord
Mais au bout du compte on s'en fout
D'avoir raison ou d'avoir tort

(We were not on the same side
But after all we don't care
If we're right or wrong)

Les monde est mené par des fous
Mon amour il n'en tient qu'à nous
De nous aimer plus fort

(The world is leaded by insanes
My love it depends only on us
To love ourselves harder)

Au-delà de la violence
Au-delà de la démence
Malgré les bombes qui tombent
Aux quatre coins du monde

(Beyond violence
Beyond madness
Despite the bombs falling
Everywhere around the world)

Quand je m'endors contre ton corps
Alors je n'ai plus de doute
L'amour existe encore
L'amour existe encore
L'amour existe encore...

(When I fall asleep against your body
Then I don't have any doubt
Love still exists
Love still exists
Love still exists...)

Pour t'aimer une fois pour toutes
Pour t'aimer coûte que coûte
Malgré ce mal qui court
Et met l'amour à mort

(To love you once for all
To love you at any price
Despite that sickness that runs
And kills the love)

Quand je m'endors contre ton corps
Alors je n'ai plus de doute
L'amour existe encore

(When I fall asleep against your body
Then I don't have any doubt
Love still exists)

. . .


(Duet with Il Divo)

Lonely the path you have chosen
A restless road, no turning back
One day you will find your light again
Don't you know
Don't let go the chance

Follow your heart
Let your love lead through the darkness
Back to a place you once knew
I believe I believe I believe in you
Follow your dreams
Be yourself an angel of kindness
There's nothing that you cannot do
I believe I believe I believe in you

Tous sais tu t'en iras tous sais
Que vous ??? à l'univère
Ou suis ta quête
Sans regarder derrière
N'attends pas
Que le jour se lève

Suis ton étoile
Va jusqu'où ton rêve t'emporte
Un jour tu le toucheras
Si tu crois
Si tu crois
Si tu crois en toi

Suis ta lumière
N'étint pas la flamme que tu portes
Au fond de toi souviens toi
Que je crois
Que je crois
Que je crois en toi

Someday I'll find you
Someday you'll find me too
And when I hold you close
I know that it's true

Follow your heart
Let your love lead through the darkness
Back to a place you once knew
I believe I believe I believe in you
Follow your dreams
Be yourself an angel of kindness
There's nothing that you cannot do
I believe I believe I believe in you

. . .


(Luc Plamondon/Romano Masumarra)

L'avenir est planétaire
Y'a six milliards d'humains sur terre
Mais chacun vie sa vie en solitaire

(The future is planetary
There are six billion humans on Earth
But everyone lives his live alone)

Chacun a ses habitudes
Chacun a ses certitudes
Et l'amour est la pire des solitudes

(Everyone has his habits
Everyone has his certitudes
And love is the worst of solitudes)

Quand l'univers m'indiffère
Quand j'ai plus envie de rien faire
Quand la vie m'endort comme un somnifère

(When I'm indifferent about the Universe
When I don't feel like doing anything
When life puts me to sleep like a soporific)

J'ai inventé la formule
Qui vaut mieux que toutes les pilules
Même si ça me donne l'air d'une somnambule

(I invented the formula
That beats out all the pills
Even if it makes me look like a sumnambulist)

Je de-de-de-danse dans ma tête
Je de-de-de-danse dans ma tête
Je de-de-de-danse dans ma tête

(I d-d-d-dance in my head
I d-d-d-dance in my head
I d-d-d-dance in my head)

Que je sois debout dans le métro
Que je sois assise à mon bureau
Tous les jours les mêmes mots
Les mêmes gestes de robot

(Even if I'm standing in the subway
Even if I'm sitting at my desk
Every day the same words
The same robot moves)

Y'a d'quoi dev'nir fou
Et vous qu'en pensez-vous?
Y'a vraiment d'quoi dev'nir fou
Mais moi je m'en fou

(There's something to become insane
What do you think about that?
There's really something to become insane
But I don't care)

Je de-de-de-danse dans ma tête
Je de-de-de-danse dans ma tête
Je de-de-de-danse dans ma tête

(I d-d-d-dance in my head
I d-d-d-dance in my head
I d-d-d-dance in my head)

Quoi qu'on fasse ou quoi qu'on dise
De partout on nous satellise
On nous épie, on nous informatise

(What ever we do or what ever we say
From everywhere they stallite us
They watch us, they compute us)

A force de la regarder
Je commence à me demander
Si ma télé ne va pas m'avaler

(By seeing it so much
I begin to wonder
If my head won't swallow me)

Dehors les néons s'allument
All right!
J'préfère regarder la lune
All night ...
Etendue nue sur mon lit
Dans la chaleur de la nuit

(Outside neon tubes turn on
All right!
I prefer to watch the moon
All night...
Laid naked on my bed
In the night's heat)

Les sirènes de police
Hurlent comme des loups
Je voudrais comme Alice
Tomber dans un grand trou...

(Police sirens
Howl like wolves
I would like as Alice
To fall in a big hole...)

Je de-de-de-danse dans ma tête
Je de-de-de-danse dans ma tête
Je de-de-de-danse dans ma tête

(I d-d-d-dance in my head
I d-d-d-dance in my head
I d-d-d-dance in my head)

. . .


(Isa Minoke/Robert Lafond)

Qu'est-ce qui se passe
Quand on est lasse
Quand le coeur a perdu ses couleurs
Une émotion
Comme une invitation
A chanter sans aucune raison
Tout çà pour un regard ou deux
Un sourire qui tremble un peu
C'est l'amour, c'est l'accident
On sent passer le courant

(What happens
When a girl is tired
When the heart has lost its colors
An emotion
Like an invitation
To sing without any reason
All that for a look or two
A smile which quivers a little
It's the love, it's an accident
We feel the current go through)

On traverse un miroir
Malgre la peur d'y croire
On se dit que cette fois-ci
On aime à la folie
Une vie sans histoire
C'est bien pire qu'un trou noir
Sans hésiter, sans savoir
On traverse un miroir

(We pass through a mirror
Despite the fear of believing in it
You tell yourself that this time
You are madly in love with
A life without a story
Is even worse than a black hole
Without hesitating, without knowing
We pass through a mirror)

Champagne en trop
Rien n'est trop beau
On a du mal à trouver les mots
On dit tout bas n'importe quoi
Pour étouffer l'envie de crier
On se tait, on reste accroché
Comme deux enfants désespérés
On rêve de partager
Une nuit comme au ciné

(Too much champagne
Nothing is too beautiful
We have trouble finding the words
You say in a whisper anything
In order to stifle the desire to cry out
You are silent, you remain hooked
Like two hopeless children
You dream of sharing
A night like at the movies)

On traverse un miroir
Malgré la peur d'y croire
On se dit que cette fois-ci
On aime à la folie
Une vie sans histoire
C'est bien pire qu'un trou noir
Sans hésiter, sans savoir
On traverse un miroir

(We pass through a mirror
Despite the fear of believing in it
You tell yourself that this time
You are madly in love with
A life without a story
Is even worse than a black hole
Without hesitating, without knowing
We pass through a mirror)

On se tait, on reste accroché
Comme deux enfants désespérés
C'est l'amour, c'est l'accident
On sent passer le courant

(You are silent, you remain hooked
Like two hopeless children
It's the love, it's an accident
We feel the current go through)

On traverse un miroir
Malgre la peur d'y croire
On se dit que cette fois-ci
On aime à la folie
Une vie sans histoire
C'est bien pire qu'un trou noir
Sans hésiter, sans savoir
On traverse un miroir

(We pass through a mirror
Despite the fear of believing in it
You tell yourself that this time
You are madly in love with
A life without a story
Is even worse than a black hole
Without hesitating, without knowing
We pass through a mirror)

(bis)

On traverse un miroir
(We pass through a mirror)

(bis)

. . .


(Eddy Marnay/Aldo Nova)

J'ai tant besoin de toi
Que j'invente des images
Je joue avec tes yeux
Quand tu n'es pas la
J'éclaire la nuit
Je colore les nuages
Et ton visage
Ne s'efface jamais

(I need you so much
That I dream up pictures
I play with your eyes
When you're not there
I light up the night
I color the clouds
And your face
Is never erased)

Dans les rues de mon coeur
Dans le soleil
Et dans l'ombre
Partout je te vois
Dans le lit de ma main
Dans tous mes rêves
Ici, partout
Je ne vois que toi

(In the streets of my heart
In the sunshine
In the shade
Everywhere I see you
In the bed of my hand
In all my dreams
Here, everywhere
I see only you)

Ce que je veux te dire
C'est que le temps serait triste
Oh, si tu t'en allais
Pour plus de quelques heures
C'est parc'que tu m'aimes
Que je vis et que j'existe
Parc'que tu m'aimes
Que je n'ai pas peur

(What I want to tell you
Is that time would be sad
Oh, if you were to leave
For more than a few hours
It's because you love me
That I live and exist
Because you love me
That I'm not afraid)

Dans les rues de mon coeur
Dans le soleil
Et dans l'ombre
Partout je te vois
Dans le lit de ma main
Dans tous mes rêves
Ici, partout
Je ne vois que toi

(In the streets of my heart
In the sunshine
In the shade
Everywhere I see you
In the bed of my hand
In all my dreams
Here, everywhere
I see only you)

Je ne veux pas
Que quelque chose nous sépare
Je ne veux pas
Que tu te perdes loin de moi
Je ne veux pas
Que quelqu'un d'inconnu
Passe un jour par là
Et te prenne a moi

(I don't want
Anything to separate us
I don't want
You to get lost far from me
I don't want
For some unknown person
To come by here some day
And takes you from me)

Dans les rues de mon coeur
Dans le soleil
Et dans l'ombre
Partout je te vois
Dans le lit de ma main
Dans tous mes rêves
Ici, partout
Je te vois

(In the streets of my heart
In the sunshine
In the shade
Everywhere I see you
In the bed of my hand
In all my dreams
Here, everywhere
I see only you)

J'ai besoin de toi
Je ne vis pas
Je ne vois que toi
Je ne suis rien
Sans toi

(I need you
I don't live
I see only you
I am nothing
Without you)

Je te vois partout
(I see you everywhere)

. . .


(Eddy Marnay / Michel Berger)

J'ai du succès dans mes affaires
J'ai du succès dans mes amours
Je change souvent de secrétaire

(I'm doing well in my business
I'm doing well in my love affairs
I change secretary often)

J'ai mon bureau en haut d'une tour
D'où je vois la ville à l'envers
D'où je contrôle mon univers

(I have my office on top of a tower
From where I see the town upside down
From where I control my universe)

J'passe la moitié d'ma vie en l'air
Entre New York et Singapour
Je voyage toujours en première

(I spend half my life in the air
Between New York and Singapore
I always travel in first (class))

J'ai ma résidence secondaire
Dans tous les Hilton de la terre
J'peux pas supporter la misère...

(I have my second home
In all the Hilton's on Earth
I can't accept misery)

J'suis pas heureux mais j'en ai l'air
J'ai perdu le sens de l'humour
Depuis que j'ai le sens des affaires

(I'm not happy, but I look like I am
I lost humour sense
Since I got the business sense)

J'ai réussi et j'en suis fier
Au fond je n'ai qu'un seul regret
J'fais pas c'que j'aurais voulu faire...

(I succeeded and I'm proud of it
In fact I have only one regret
It's not what I wanted to do)

J'aurais voulu être un artiste
Pour pouvoir faire mon numéro
Quand l'avion se pose sur la piste
À Rotterdam ou à Rio
J'aurais voulu être un chanteur
Pour pouvoir crier qui je suis
J'aurais voulu être un auteur
Pour pouvoir inventer ma vie

(I wanted to be an artist
To be able to do my show
When the airplane touches the ground
In Rotterdam or Rio
I wanted to be a singer
To be able to shout who I am
I wanted to be an author
To be able to create my life)

J'aurais voulu être un acteur
Pour tous les jours changer de peau
Et pour pouvoir me trouver beau
Sur un grand écran en couleurs

(I wanted to be an actor
So every day I would change my skin
And to find myself beautifull
On a big color screen)

J'aurais voulu être un artiste
Pour pouvoir être un anachiste
Et vivre comme...un millionnaire

(I wanted to be an artist
To be able to be an anarchist
And live like a...millionaire)

J'aurais voulu être un artiste
Pour avoir le monde à refaire
Pour pouvoir dire pourquoi j'existe

(I wanted to be an artist
To have the world to do again
To be able to tell why I exist)

. . .


(Luc Plamondon/Jean-Alain Roussel)

Incognito
Bien dans ma peau!

(Incognito
Feeling good about myself!)

Incognito
Bien dans ma peau!
Incognito
Je recommence ma vie à zero

(Incognito
Feeling good about myself!
Incognito
I'm starting my life over again)

Incognito
Sans dire un mot
Incognito
C'est pas facile de te tourner le dos

(Incognito
Without saying a word
Incognito
It's not easy turning my back on you)

M'en aller loin d'ici
M'en aller loin de toi, loin de moi
Loin d'ici une autre vie
Loin de toi, il existe une autre moi

(I'm heading far from here
I'm going far from you, far from me
Far from here another life
Far from you, there's another me)

M'en aller dans un pays
Où personne ne saura qui je suis
Solitaire je chercherai
Sur la terre un coin où je t'oublierai

(I'm going to a country
Where nobody will know who I am
Alone I'll look for
On the earth for a corner where I'll forget you)

Loin de nous
Loin de tout
Loin du monde où j'etais ta possession
Loin de nous
Loin de tout
J'oublierai ton nom et mon nom

(Far from us
Far from everything
Far from the world in which I was your possession
Far from us
Far from everything
I'll forget your name and my name)

Je m'en irai incognito
Bien dans ma peau
Incognito
Je recommence ma vie à zero

(I'll go incognito
Feeling good about myself!
Incognito
I'm starting my life over again)

Incognito
Sans dire un mot
Incognito
C'est pas facile de te tourner le dos

(Incognito
Without saying a word
Incognito
It's not easy turning my back on you)

Je m'en vais aujourd'hui
Loin de mes amis, de tes amis
Qui diront ce qu'ils voudront
Dans mon dos
Je n'en saurai pas un mot

(I'm leaving today
Far from my friends, from your friends
Who will say whatever they want
Behind my back
I won't hear a word they say)

Je m'en vais au bout du monde
S'il le faut je m'ferai teindre en blonde
Si jamais tu me revois
J'te promets qu' tu n'me reconnaitras pas

(I'm heading for the ends of the earth (lit.: the end of the world)
If necessary I'll become a blond
If you ever see me again
I promise you that you won't recognize me)

Loin de nous
Loin de tout
Loin du monde où j'etais ta possession
Loin de nous
Loin de tout
J'oublierai ton nom et mon nom

(Far from us
Far from everything
Far from the world in which I was your possession
Far from us
Far from everything
I'll forget your name and my name)

Je m'en irai incognito
Bien dans ma peau
Incognito
Je recommence ma vie à zero

(I'll go incognito
Feeling good about myself
Incognito
I'm starting my life over again)

Incognito
Sans dire un mot
Sans dire un mot
Pas facile de te tourner le dos

(Incognito
Without saying a word
Incognito
It's not easy turning my back on you)

Incognito
Bien dans ma peau
Incognito
Je recommence ma vie à zéro

(Incognito
Feeling good about myself
Incognito
I'm starting my life over again)

Incognito
Sans dire un mot
Sans dire un mot
Pas facile de te tourner le dos

(Incognito
Without saying a word
Without saying a word
It's not easy turning my back on you)

Incognito
Bien dans ma peau
Incognito

(Incognito
Feeling good about myself
Incognito)

(bis)

. . .


Lolita (Too Young To Love)
(Luc Plamondon/Jean-Alain Roussel)

Tu dis qu' je suis trop jeune
Pour vivre avec un homme
Moi je te dis
Je m'en fous, je m'en fous
I love you

You say that I'm too young
To live with a man
And I'm telling you
I don't give a damn, don't give a damn
I love you
Si tu ne veux pas prendre
L'amour que je te donne
Je pourrais te rendre fou, rendre fou
Jusqu'au bout

(If you don't want to take
The love I'm giving you
I could make you crazy, make you crazy
Until the end)

Lolita n'est pas trop jeune pour aimer
N'est pas trop jeune pour se donner
Quand le desir dévore son corps
Jusqu'au bout de ses doigts
Jamais trop jeune pour aimer
Jamais trop jeune pour se donner
Mais tu ignores le feu qui dort
Au fond de moi

(Lolita is not too young to love
Is not too young to give herself
When desire consumes her (lit.: devours her body)
Completely
Never too young to love
Never too young to give herself
But you don't know the fire which lies dormant
Inside of me)

Toutes ces nuits que j'ai passées
Seule à te caresser
Il faut que tu me les rendes, me les rendes
Une à une
Toutes ces nuits toute seule dans le noir de ma chambre
À rever que tu viens me prendre
Me feras-tu encore attendre des jours, des mois
Si tu ne viens pas, ce s'ra un autre
Si ce n'est pas toi, ce s'ra ta faute
Si je regrette toute ma vie
Ma première nuit d'amour

(All those nights I spent
Alone caressing you
You have to give them back to me, back to me
One by one
All those nights all alone in the darkness of my room
Dreaming that you would come to take me ("take me" in the sense of "make love to me")
Will you again make me wait for days, months
If it's not you, it will be another guy
If it's not you, it will be your fault
If I am sorry my whole life
About my first night of love)

Trop jeune pour aimer
Qu'est-ce que ca veut dire
Lolita répond je m'en fous, je m'en fous
I love you

(Too young to love
What does that mean
Lolita answers, I don't give a damn, give a damn
I love you)

Je m'en fous
I love you

(I don't give a dawn
I love you)

(bis)

. . .


(Luc Plamondon/Aldo Nova/Marty Simon)

Come'on baby, fais-moi une chanson
Réponds au moins au téléphone
Je sais bien que ton occupation
Préférée... c'est d'avoir du fun

(Come'on baby, write me a song
At least answer the telephone
I know well your occupation
Favorite...it's to have fun)

Mais moi j'ai besoin de ma chanson
Toutes mes lignes de téléphones sonnent
J'suis bookée à la télévision
Dans tous les shows de promotion

(But me I need my song
All my telephone lines are ringing
I'm booked for the television
In all promotion shows)

Qu'est-ce que j'vais faire
Si j'ai pas ma chanson
De quoi j'vais avoir l'air?
Allo!
J'leur ai promis un numéro un
J'suis en studio demain matin

(What will I do
If I haven't my song
What will I look like?
Hello!
I promise them a number one
I'm in studio tomorrow morning)

Écris-moi des mots qui sonnent
Des mots qui résonnent
Écris-moi des mots qui donnent
Un sens à ma musique
Écris-moi des mots qui sonnent
Des mots qui raisonnent
Écris-moi des mots qui cognent
Sur l'accent tonique

(Write me words that sound
Words that resound
Write me words that give
A meaning to my music
Write me words that sound
Words that reason
Write me words that hit
On the tonic accent)

Écris-moi des mots
Écris-moi des mots
Écris-moi des mots qui sonnent

(Write me words
Write me words
Write me words that sound)

J'peux venir te tenir la main
Te faire un double expresso - oh!
Faut qu'tu m'la finisses avant demain
Sinon mon planning tombe à l'eau

(I can go hold your hand
Making you a double expresso- oh!
You must finish it before tomorrow
If not, my planning falls in the water (is over))

Donne-moi au moins l'idée du refrain
Faut que j'tourne une vidéo - oh!
Tu peux parler de tout de rien
Pourvu que j'aie mon scénario

(Give me at least the idea of the refrain
I must make a video - oh!
You can talk about anything and nothing
As long as I have my scenario)

Donne-moi juste un heure
De ton inspiration
Pense à tes droits d'auteur!!!
Oh!oh!
Faut que j'monte au moins jusqu'au Top Ten
Y'faut qu'tu penses AM-FM

(Give me just one hour
Of your inspiration
Think about your royalties
Oh! oh!
I must climb at least to the Top Ten
You must think AM-FM)

Écris-moi des mots qui sonnent
Des mots qui résonnent
Écris-moi des mots qui donnent
Un sens à ma musique

(Write me words that sound
Words that resound
Write me words that give
A meaning to my music)

Écris-moi des mots qui sonnent
Des mots qui raisonnent
Écris-moi des mots right on
Avec la rythmique

(Write me words that sound
Words that reason
Write me words right on
With the rhythmics)

Écris-moi des mots
Écris-moi des mots
Écris-moi des mots qui sonnent

(Write me words
Write me words
Write me words that sound)

Écris-moi des lignes
Qui swiguent comm' du Sting
Qui sonnent
Comm' du Jackson

(Write me lines
That swing like Sting's
That sound
Like Jackson's)

Des mots qui riment
Des mots qui pensent
Et qui balancent

(Words that rhyme
Words that think
And balance)

Des mots qui disent
Ce que tu dirais, toi
Si tu avais ma voix

(Words that say
What you would, you
If you had my voice)

Écris-moi des mots qui dansent
Écris-moi des mots qui sonnent

(Write me words that dance
Write me words that sound)

Écris-moi des mots qui sonnent
Des mots qui résonnent
Écris-moi des mots qui donnent
Un sens à ma musique

(Write me words that sound
Words that resound
Write me words that give
A meaning to my music)

Écris-moi des mots qui sonnent
Des mots qui raisonnent
Écris-moi des mots qui cognent
Sur l'accent tonique

(Write me words that sound
Words that reason
Write me words that hit
On the tonic accent)

Écris-moi des mots qui sonnent
Écris-moi des mots qui sonnent right on

(Write me words that sound
Write me words that sound right on)

Y'faut qu'ça fasse un number one
Y faut qu'ce soit l'fun

(It must be a number one
It must be fun)

Écris-moi des mots
Écris-moi des mots
Écris-moi des mots qui sonnent

(Write me words
Write me words
Write me words that sound)

. . .


(Eddy Marnay)

Les mots pour consoler les mots pour l'amitié
Ils sont encore plus beaux quand on peut les chanter
C'est un filtre magique
Ce don de la musique
C'est comme un grand cadeau
Que le ciel nous a fait

(Words to comfort words for friendship
They're even more beautiful when we can sing them
It's a magic filter
That talent for the music
Is like a big gift
That sky made to us)

On a tous un peu la voix du bon dieu
Quand on rend les gens heureux
On a le coeur loin du chagrin
Quand on a chante bien

(We all have a little good god's voice
When we make people happy
We have our heart far from sorrow
When we sing well)

Cette mélodie prise dans la vie
Avec un sourire ou deux
Dès qu'elle nous touche
On entend mieux la voix du bon dieu

(That melody taken in the life
With a smile or two
As soon as it touches us
We better hear good god's voice)

Je n'aurais jamais cru
Que tant de gens perdus
Se cherchent des amis connus ou inconnus
Moi de toutes les forces que l'avenir me donne
Je veux leur apporter une chanson de plus

(I would never have believed
That so many lost people
Are looking for known and unknown friends
Me with all the strenght that future gives me
I want to give them another song)

On a tous un peu la voix du bon dieu
Quand on rend les gens heureux
On a le coeur loin du chagrin
Quand on a chante

(We all have a little good god's voice
When we make people happy
We have our heart far from sorrow
When we sing)

On a tous un peu la voix du bon dieu
Quand on rend les gens heureux
On a le coeur loin du chagrin
Quand on a chante bien

(We all have a little good god's voice
When we make people happy
We have our heart far from sorrow
When we sing well)

Cette mélodie prise dans la vie
Avec un sourire ou deux
Dès qu'elle nous touche
On entend mieux la voix du bon dieu

(That melody taken in the life
With a smile or two
As soon as it touches us
We better hear good god's voice)

. . .


(Eddy Marnay / Rolland Vincent, Jean-Pierre Lang)

Il pense à moi, je le vois je le sens je le sais
Et son sourire me ment pas quand il vient me chercher
Il aime bien me parler des choses qu'il a vues
Du chemin qu'il a fait et de tous ses projets

(He thinks of me, I see it I feel it I know it
And his smile doesn't lie when he comes to pick me up
He likes to talk to me about the things he saw
About the progress he made and of all his projects)

Je crois pourtant qu'il est seul et qu'il voit d'autres filles
Je ne sais pas ce qu'elles veulent ni les phrases qu'il dit
Je ne sais pas où je suis quelque part dans sa vie
Si je compte aujourd'hui plus qu'une autre pour lui

(I believe however that he's alone and that he hangs out with other girls
I don't know what they want nor the sentences he says
I don't know where I am somewhere in his life
If I count more than the others for him today)

Il est si près de moi pourtant je ne sais pas comment l'aimer
Lui seul peut decider qu'on se parle d'amour ou d'amitié
Moi je l'aime et je peux lui offrir ma vie
Même s'il ne veut pas de ma vie

(He is so close to me yet I don't know how to love him
Only him can decide if we talk about love or about friendship
I love him and I want to offer him my life
Even if he doesn't want my life)

Je rêve de ses bras oui mais je ne sais pas comment l'aimer
Il a l'air d'hésiter entre une histoire d'amour ou d'amitié
Et je suis comme une île en plein océan
On dirait que mon coeur est trop grand

(I dream of his arms but I don't know how to love him
He seems to hesitate between a love story or a friendship story
And I'm like an island in the middle of the ocean
It seems my heart is too big)

Rien à lui dire il sait bien que j'ai tout à donner
Rien qu'à sourire à l'attendre à vouloir le gagner
Mais qu'elles sont tristes les nuits le temps me paraît long
Et je n'ai pas appris à me passer de lui

(Nothing to tell him he knows well that I have all to give
Only to smile waiting for him wanting to have him
But they're sad those nights and the time seems long
And I hadn't learn to live without him)

Il est si près de moi pourtant je ne sais pas comment l'aimer
Lui seul peut decider qu'on se parle d'amour ou d'amitié
Moi je l'aime et je peux lui offrir ma vie
Même s'il ne veut pas de ma vie

(He is so close to me yet I don't know how to love him
Only him can decide if we talk about love or about friendship
I love him and I want to offer him my life
Even if he doesn't want my life)

Je rêve de ses bras oui mais je ne sais pas comment l'aimer
Il a l'air d'hésiter entre une histoire d'amour ou d'amitié
Et je suis comme une île en plein océan
On dirait que mon coeur est trop grand

(I dream of his arms but I don't know how to love him
He seems to hesitate between a love story or a friendship story
And I'm like an island in the middle of the ocean
It seems my heart is too big)

. . .


(Eddy Marnay / Christian Loigerot, Thierry Geoffroy)

Mon ami m'a quittée
Je vous le dit
Çà devait arriver à moi aussi
Je le voyais rêver d'une autre fille depuis longtemps

(My boyfriend left me
I tell you
It was to happen to me too
I was seeing him dreaming of another girl since a long time)

Mon ami est ailleurs
Je ne sais où
Au près d'un autre coeur
Et loin de nous
À cueillir d'autres fleurs
Et d'autres rendez-vous

(My boyfriend is elsewhere
I don't know where
Close to another heart
And far from us
Gathering other flowers
And other rendezvous (dates))

Moi je regarde les vagues
Dont la mer écrase les rochers
Et je voudrais que le calme
Vienne habiter ma solitude

(Me I see the waves
With which the sea crushes the rocks
And I would want that the calm
Come to fill my loneliness)

Il m'a quittée
Je vous le dit
Oui c'est arrivé à moi aussi
À force de rêver d'une autre fille depuis longtemps

(My boyfriend left me
I tell you
Yes it happened to me too
By dreaming about another girl since a long time)

Mon ami m'a quittée
C'est trop facile
C'est la fin de l'été
Soleil fragile
Les bateaux sont rangés
Pour un meilleur avril

(My boyfriend left me
It's too easy
Its the end of the summer
Fragile sun
Boats are put away
For a better April)

Alors moi je regarde les vagues
Dans mon coeur quelquechose a bougé
Il était tendre et sauvage
Et le voilà qui se raconte

(So me I look at the waves
In my heart something moved
He was tender and wild
And now he tells about himself)

Il m'a quittée
À la fin de l'été
Il m'a quittée

(He left me
At the end of the summer
He left me)

Mon ami m'a quittée
Je vous le dis
Oui c'est arrivé à moi aussi
J'ai fini de rêver du moins pour aujourd'hui

(My boyfriend left me
I tell you
Yes it happened to me too
I stopped dreaming at least for today)

. . .


(Eddy Marnay / Hubert Giraud)

Tu m'as ouvert les yeux
Tu as guidé mes jeux
Dis-moi ce que tu veux
Je t'aimerai toujours
Tellement j'ai d'amour pour toi

(You have opened my eyes
You have guided my games
Tell me what you want
I will always love you
So much love I have for you)

Toi mon premier sourire
Mon premier souvenir
Toi qui m'a vu grandir
Mes bras sont bien trop courts
Tellement j'ai d'amour pour toi

(You my first smile
My first recollection
You who saw me grow
My arms are much too short
So much love I have for you)

Ma vie est faite de tes yeux posés sur moi
Et quand plus rien ne va
Je n'ai pas trouvé mieux que le son de ta voix

(My life is made of your eyes on me
And when nothing goes (well)
I hadn't find a better thing than the sound of your voice)

Toi le puits de sagesse
Mon bâton de jeunesse
Ma source de tendresse
Tu es mon seul recours
Tellement j'ai d'amour pour toi

(You the wisdom well
My prop of young age
My tenderness spring
You are my only resort
So much love I have for you)

Et pourtant tu le sais
Un jour je m'en irai
Mais jamais tout à fait
Je reviendrai toujours
Tellement j'ai d'amour pour toi

(However you know it
One day I'll go away
But never totally
I will always come back
So much love I have for you)

Je donnerai la vie avec cette chanson
À la petite fille qui portera ton nom
Tellement j'ai d'amour pour toi

(I will give life with this song
To the little girl who will bear your name
So much love I have for you)

Maman j'ai besoin de tes yeux posés sur moi
Tu es ce que je crois
Et ce que j'ai de mieux et accompagne-moi
Il peut couler du temps sur tes cheveux d'argent
Je serai une enfant jusqu'à mon dernier jour
Tellement j'ai d'amour pour toi

(Mother I need your eyes on me
You are all I believe in
And the best I have and stay with me
Time can pour on your silver hair
I will be a kid till my last day
So much love I have for you)

J'ai tellement d'amour pour toi

(I have so much love for you)

. . .


(Eddy Marnay / Patrick Lemaître)

Si j'écrivais le livre de ma vie
Je parlerais de mon amie Madeleine
Que j'ai vu rire et pleurer à la fois
Un matin en sortant de chez moi

(If I was writting the book of my life
I would talk about my friend Madeleine
Who I saw laughing and crying at the same time
One morning going ouf of my home)

Ce qu'elle a dit
Je ne l'oublierai pas
«Que Dieu bénisse ta maison»
M'a dit Madeleine

(What she told me
I will never forget
"God blesses your house"
Told me Madeleine)

Et moi j'ai compris la chance
Que le ciel m'avait donné
De naître où les caresses sentent bon
Si je dois courir le monde
Mes pas me ramèneront
Toujours sur les chemins de ma maison

(And I understood the chance
The sky has given me
To born where caresses smell good
If I have to run over the world
My steps will take me back
Always on the paths of my house)

C'est là que j'ai grandi
Là que l'on m'a aimé
Là que j'ai couru
Là que j'ai chanté
L'odeur du feu de bois
La chaleur du bon pain
Mon dieu mon dieu

(It's there that I've grown up
There that I have been loved
There I ran
There I sang
The smell of the wood fire
The warmth of the good bread
My god my god)

Si j'écrivais le livre de ma vie
Il s'ouvrirait avec le coeur
De ceux qui m'aiment
Tous ceux qui aussi veulent faire
En se levant chaque jour
Un monde où les caresses sentent bon
Ceux qui sont dans mes prières
Et tous ceux qui m'attendront
Toujours sur les chemins de ma maison

(If I was writting the book of my life
It would open with the heart
Of those who love me
All those who also want to do
Waking every morning
A world where caresses smell good
Those who are in my prayers
And all those who will wait me
Always on the paths of my house)

Sur les chemins de ma maison
Sur les chemins de ma maison

(On the paths of my house
On the paths of my house)

(bis)
(bis)
(bis)

. . .


(Eddy Marnay / Diane Juster)

Mélanie
Pardonnes-moi si je t'appelle ainsi
Mais les chagrins sont des millions
Et je rassemble en un seul nom
Tous les enfants de ma chanson
Les enfants qui sont au bord de la nuit
Les enfants qui ne deviendront jamais forts

(Mélanie
Forgive me if I call you like this
But the sorrows are by millions
And I bring together under a single name
All the children from my song
The children who are on the edge of the night
The children who will never become strong)

Mélanie
Tu pourrais bien me dire que la vie
N'a pas fait de toi sa meilleure amie
Pourtant je te vois qui souris

(Mélanie
You could easily tell me that life
Hadn't made of you her best briend
However I see you smiling)

Mélanie
C'est ton courage qui a fait le mien
Moi qui suis forte à m'émouvoir d'un rien
Je me calme quand je prends ta main

(Mélanie
It's your courage that makes my own
Me who is strong to a point to be affected by every little thing
I calm myself when I hold your hand)

Mélanie
J'aimerais croire que ce prince joli
Qui réveillait en caressant
Toutes les belles au bois dormant
Saurais faire revivre un enfant
En musique
En un seul coup de baguette magique
Guérir le mal en un instant

(Mélanie
I would love to think that this charming prince
Who was waking up by caressing
All those sleeping beauties
Would be able to revive a child
In music
In a single magic wand stroke
To cure the pain in a second)

Mélanie
Tu n'es pas seule si je chante pour toi
Tu n'es pas seule si l'on entend ma voix
Tu n'es pas seule le monde est là

(Mélanie
You are not alone if I sing for you
You are not alone if we hear my voice
You are not alone the world is there)

Mélanie
Tous les chagrins se font déjà moins lourds
En découvrant qu'on peut aimer un jour
Et c'est toi qui nous apprend l'amour

(Mélanie
All the sorrows are already lighter
Discovering that we can someday love
And that's you who learn us love)

Mélanie

. . .


(M. Lefebvre, Paul Baillargeon)

Une colombe est partie en voyage
Autour du monde elle porte son message
De paix, d'amour et d'amitie
De paix, d'amour a partager
Et c'est sa jeunesse qui la fait voler

Une colombe est partie en voyage
Pour faire chanter partout sur son passage
La paix, l'amour et l'amitie
La paix, l'amour, la verite
Quand elle ouvre ses ailes
C'est pour la liberte

Elle vole
Elle cherche le soleil
Elle reve de merveilles
Elle espere arriver
Elle croit
Qu'il y a quelque part
Un pays pour l'espoir
Et qu'elle pourra le voir

Une colombe est partie en voyage
Autour du monde elle porte son message
De paix, d'amour et d'amitie
De paix, d'amour a partager
Et c'est sa jeunesse qui la fait voler

Une colombe est partie en voyage
Pour faire chanter partout sur son passage
La paix, l'amour et l'amitie
La paix, l'amour la verite
Quand elle ouvre ses ailes
C'est pour la liberte

Une colombe est partie en voyage
Autour du monde elle porte son message
De paix, d'amour et d'amitie
De paix, d'amour a partager
Et c'est sa jeunesse qui la fait voler

Et c'est sa jeunesse qui la fait voler

. . .


(Jean-Pierre Ferland / Jean-Pierre Ferland - Daniel Mercure)

La vie vient du palier
Le vent vient de la cour
Ma chambre est habitée
Par des secrets d'amour
À la tête du lit
Deux tables de chevet
Une avec un cahier
L'autre avec un carnet d'amour
D'amour

(Life comes from the same floor
Wind comes from the backyard
My room is filled
By love secrets
At my bed head
Two bedside tables
One with an exercise book
The other with a notebook of love
Of love)

Un cahier d'écolier
Un carnet des amours
La vie vient du palier
Le vent vient de la cour
Une table à dessin
Un peignoir rouge et noir
Charlie Brown et Tintin
Un meuble à trois tiroirs d'amour
D'amour

(A schoolboy exercise book
A notebook for loves
Life comes from the same floor
Wind comes from the backyard
A drawing table
A dressing gown red and black
Charlie Brown and Tintin
A furniture with three drawers of love
Of love)

Les bagues et les photos
Dans le tiroir d'en haut
Des adieux douloureux
Dans celui du milieu
Quand ma chambre s'éteint
Et se rallume ailleurs
J'entend mes robes à fleurs
Des bouts et des ravins d'amour
D'amour

(Rings and photos
In the top drawer
Painful goodbyes
In the middle one
When my room lights out
And lights on elsewhere
I hear my dresses with flowers
Some pieces and some ravins of love
Of love)

Et les fermoirs de collier
Les souliers de Lanvin
Je les entend parler
Quand ma chambre s'éteint

(And the clasps of necklace
Shoes from Lanvin
I hear them talking
When my room lights out)

Je reviendrai toujours, toujours, toujours, toujours
La vie vient de la cour
Toujours, toujours, toujours
Le vent vient de mon amour

(I always, always, always, always come back
Life comes from the backyard
Always, always, always
Wind comes from my love)

Les rideaux sont en soie au Waldorf Astoria
La chasse est en argent à l'Hôtel Saint-Amant
Ma chambre est en papier
Les murs sont en amour
Les plus beaux d'un côté
De l'autre les plus lourds d'amour
D'amour

(The curtains are made of silk at the Waldorf Astoria
The flush is in silver at the Saint-Amant hotel
My room is in paper
The walls are in love
The most beautiful on one side
On the other the heaviest of love
Of love)

La vie vient du palier
Le vent vient de la cour
Ma chambre est habitée
Par des secrets d'amour
Qui commencent à l'école
Et se rendent ce soir
Coucher dans des gondoles
Et des boîtes à mouchoirs d'amour
D'amour

(Life comes from the same floor
Wind comes from the backyard
My room is filled
By love secrets
That begin at the school
And go tonight
Sleeping into gondolas
And boxes of tissues of love
Of love)

Moi quand j'ai besoin de vous
C'est ici que je viens
À la pêche aux bisous
À la chasse aux câlins
Je reviendrai toujours, toujours, toujours, toujours

(Me, when I need you
It's here I come
For kisses fishing
For hugs hunting
I will always, always, always, always come back)

La vie vient de la cour
Toujours, toujours, toujours
Le vent vient de mon amour
Je reviendrai toujours, toujours, toujours
Parler à mes amours
Toujours, toujours, toujours
Le vient de mon amour

(Life comes fro the backyard
Always, always, always
Wind comes from my love
I will always, always, always, always come back
Talking to my loves
Always, always, always
Wind comes from my love)

. . .


(Nella Martinetti / Attila Sereftug)

Vous qui cherchez l'étoile
Vous qui vivez un rêve
Vous héros de l'espace
Au coeur plus grand que la terre
Vous donnez moi ma chance
Emmenez-moi loin d'ici

(You who are looking for the star
You who lives a dream
You hero from space
With a heart bigger than earth
You give me a chance
Take me far from here)

Ne partez pas sans moi laissez-moi vous suivre
Vous qui volez vers d'autres vies laissez-moi vivre
La plus belle aventure les plus beaux voyages
Qui mènent un jour sur des soleils sur des planètes d'amour

(Don't leave without me, let me survive
You who fly to other lives, let me live
The most beautiful adventure, the most beautiful trips
That lead someday to suns, to planets of love)

Vous les nouveaux poètes
Vous les oiseaux magiques
Vous vous allez peut-être trouver
De nouvelles musiques
Vous donnez-moi ma chance
Je veux chanter aussi

(You the new poets
You the magic birds
You you'll probably find
New musics
You give me a chance
I want to sing also)

Ne partez pas sans moi laissez-moi vous suivre
Vous qui volez vers d'autres vies laissez-moi vivre
Le bleu de l'infini la joie d'être libre
Sur des rayons sur des soleils
Sur des chansons sur des merveilles
Et dans un ciel d'amour

(Don't leave without me, let me survive
You who fly to other lives, let me live
The blue of infinite, the joy of being free
On rays on suns
On songs on wonders
and in a sky of love)

Le bleu de l'infini la joie d'être libre
Vous qui cherchez une autre vie
Vous qui volez vers l'an 2 000
Ne partez pas sans moi

(The blue of the infinite, the joy of being free
You who are looking for another life
You who are flying towards the year 2, 000
Don't leave without me)

. . .


(Eddy Marnay / René Grignon)

Si tu t'en vas
Tout sera vieux
Et la terre vivra sans nous

(If you leave
All will be old
And the earth will live without us)

Je crois en toi
Et j'aimerais mieux
Qu'elle tourne avec nous

(I believe in you
And I would prefer
That it rotates with us)

Fais ce que tu voudras
Fais ce que tu veux
Mais restes ici
Fais le chaud et le froid
Et si tu me laisses un peu de pluie
J'ai mon amour qui fait soleil

(Do whatever you will want to
Do whatever you want
But stay here
Do the warmth and the cold
And if you leave me a bit of rain
I have my love that makes sun)

Je dors avec toi
Même si tu n'es pas là
Tu es mon rêve unique

(I sleep with you
Even if you're not here
You are my only dream)

Mon seul pays
Et mon seul ami
Et mon amour en musique

(My only country
And my only friend
And my love in music)

Fais ce que tu voudras
Fais ce que tu veux
Mais restes ici
Fais le chaud et le froid
Et si tu me laisses un peu de pluie
J'ai mon amour qui fait soleil

(Do whatever you will want to
Do whatever you want
But stay here
Do the warmth and the cold
And if you leave me a bit of rain
I have my love that makes sun)

S'il faut se battre
Je me battrai aussi
Je jouerai ma vie
Ma dernière carte pour te garder

(If we have to wrestle
I will fight too
I will play my life
My last card to keep you)

Fais ce que tu voudras
Fais ce que tu veux
Mais restes ici
Fais ton jouet de moi
Et si tu me laisses un peu de pluie
Mon amour changera mes nuits en soleil

(Do whatever you will want to
Do whatever you want
But stay here
Make you toy out of me
And if you leave me a bit of rain
My love will change my nights in sun)

. . .


(Jacques Brel)

Quand on n'a que l'amour
A s'offrir en partage
Au jour du grand voyage
Qu'est notre grand amour

(When we only have love
A offer in share
On the day of the great journey
That is our great love)

Quand on n'a que l'amour
Mon amour toi et moi
Pour qu'éclatent de joie
Chaque heure et chaque jour

(When we only have love
My love you and me
To burst in joy
Every hour and every day)

Quand on n'a que l'amour
Pour vivre nos promesses
Sans nulle autre richesse
Que d'y croire toujours

(When you only have love
To live our promises
Without any other wealth
That believe it always)

Quand on n'a que l'amour
Pour meubler de merveilles
Et couvrir de soleil
La laideur des faubourgs

(When we only have love
To furnish with marvels
And cover with sun
The ugliness of the suburbs)

Quand on n'a que l'amour
Pour unique raison
Pour unique chanson
Et unique secours

(When we only have love
As unique reason
As unique song
And unique assistance)

Quand on n'a que l'amour
Pour habiller matin
Pauvres et malandrins
De manteaux de velours

(When we only have love
To dress in the morning
Poors and small bandits
With velvet coats)

Quand on n'a que l'amour
A offrir en prière
Pour les mots de la terre
En simple troubadour

(When we only have love
To offer in prayer
For the sickness of the world
As simple troubadour)

Quand on n'a que l'amour
A offrir à ceux-là
Dont l'unique combat
Est de chercher le jour

(When we only have love
To offer at those
Whose unique fight
Is to look for the day)

Quand on n'a que l'amour
Pour tracer un chemin
Et forcer le destin
À chaque carrefour

(When we only have love
To trace a path
And force the destiny
At every crossroad)

Quand on n'a que l'amour
Pour parler aux canons
Et rien qu'une chanson
Pour convaincre un tambour

(When we only have love
To speak to cannons
And only a song
To convice a drummer)

Alors sans avoir rien
Que la force d'aimer
Nous aurons dans nos mains
Amis le monde entier.

(Then without having a thing
Beside the strenght to love
We'll have in our hands
Friends all the world)

. . .


(ThЁ¦rЁЁse Dion / Jacques Dion, CЁ¦line Dion)

Dans un grand jardin enchantЁ¦
Tout Ё¤ coup je me suis retrouvЁ¦e
Une harpe des violons jouaient
Des anges au ciel me souriaient
Le vent faisait chanter l'Ё¦tЁ¦

(In a large enchanted garden 
Suddenly I found myself 
A harp and violins were playing 
Angels in the sky were smiling to me 
The wind was making sing the summer)

Je marchais d'un pas si lЁ¦ger
Sur un tapis aux pЁ¦tales de roses
Une colombe sur mon Ё¦paule
Dans chaque main une hirondelle
Des papillons couleurs pastel

(I was walking with a so light tread 
On a roses' petals carpet 
A dove on my shoulder 
A swallow in each hand 
Pastel colors butterflies)

Ce n'Ё¦tait qu'un rЁєve
Ce n'Ё¦tait qu'un rЁєve
Mais si beau qu'il Ё¦tait vrai
Comme un jour qui se lЁЁve
Ce n'Ё¦tait qu'un rЁєve
Un sourire sur mes lЁЁvres
Un sourire que j'ai gardЁ¦
Au-delЁ¤ de mon rЁєve

(It was only a dream 
It was only a dream 
But so beautiful that it was true 
Like a day which is rising 
It was only a dream 
A smile on my lips 
A smile that I have kept 
After my dream is over)

Le soleil et ses rayons d'or
Les fleurs dansaient sur un mЁєme accord
Des chevaux blancs avec des ailes
Semblaient vouloir toucher le ciel
Vraiment j'Ё¦tais au pays des fЁ¦es

(The sun and it's golden rays 
Flowers were dancing at the same rhythm 
White horses with wings 
Were wanting to touch the sky 
I was truly in fairyland)

Ce n'Ё¦tait qu'un rЁєve
Ce n'Ё¦tait qu'un rЁєve
Mais si beau qu'il Ё¦tait vrai
Comme un jour qui se lЁЁve
Ce n'Ё¦tait qu'un rЁєve
Un sourire sur mes lЁЁvres
Un sourire que j'ai gardЁ¦
Au-delЁ¤ de mon rЁєve

(It was only a dream 
It was only a dream 
But so beautiful that it was true 
Like a day which is rising 
It was only a dream 
A smile on my lips 
A smile that I have kept 
After my dream is over)

Ce n'Ё¦tait qu'un rЁєve

(It was only a dream)

. . .


(Jean-Jacques Goldman)

Loin, loin, c'était certain
Comme une immense faim, un animal instinct
Oh, partir, partir et filer plus loin
Tout laisser, quitter tout, rejoindre un destin

(Far, far, that was sure
Like an huge hungry, an animal instinct
Oh, leaving, leaving and go farther
Abandoning everything, leaving everything, to meet up a destiny)

Bye bye, mais faut que j'm'en aille
Adieu tendres années, salut champs de bataille
Et sentir, oh sentir et lâcher les chiens
Y'a trop de trains qui passent, ce train c'est le mien

(Bye bye, but I have to leave
Goodbye tender years, hi battle zones
And smelling, oh smelling and letting the dogs free
There are too many trains passing by, this train is mine)

Et tant pis pour moi, et tant pis pour nous
J'aurais pu rester où la roue tourne, où tout est doux
Moi j'avais pas l'choix, ça cognait partout
Le monde est à ta porte et se joue des verrous

(And too bad for me, and too bad for us
I could have stayed where the wheel turns, where everything is soft
Me I didn't have the choice, it was hitting everywhere
The world is at your door and is making fun of the locks)

Rendez-vous dans un autre monde ou dans une autre vie
Quand les nuits seront plus longues plus longues que mes nuits
Et mourir, oh mourir, mais de vivre et d'envie
Rendez-vous quand j'aurai dévoré mes appétits

(Rendez-vous in another world or in another life
When the nights will be longer longer than my nights
And dying, dying, but of living and of desire
Rendez-vous when I will have eaten my appetites)

Beau, beau de bas en haut
J'aimais manger sa peau j'aimais boire à ses mots
Mais trop tard, ou brouillard, ou bien trop tôt
C'était la bonne histoire mais pas le bon tempo

(Handsome, handsome from bottom up
I would like to eat up his skin I would like to drink his words
But too late, or gof, or way too late
That was the good story but not the good tempo)

Bye bye, faut que j'm'en aille
Une croix sur ses lèvres et ma vie qui s'écaille
Et s'offrir et souffrir et tomber de haut
Et descendre et descendre au fond sur le carreau

(Bye bye, I have to leave
A cross over his lips and my life falls apart
And giving to ourselves and suffer and falling from high
And goind down and going down on the tile)

Et tant pis pour moi, et tant pis pour lui
J'pourrais l'attendre ici, rien ne s'oublie tout est gris
Moi j'avais pas l'choix, ça cognait aussi
C'est le monde à ta porte et tu lui dis merci

(And too bad for me, and too bad for him
I could wait for him here, nothing is forgotten everything is gray
But I didn't have any choice, it was hitting too
The world is at your door and you thank him)

Rendez-vous dans un autre monde ou dans une autre vie
Quand les nuits seront plus longues plus longues que mes nuits
Et mourir, oh mourir, mais de vivre et d'envie
Rendez-vous quand j'aurai dévoré mes appétits

(Rendez-vous in another world or in another life
When the nights will be longer longer than my nights
An dying, oh dying, but of living and of desires
Rendez-vous when I will have eaten all my appetites)

Rendez-vous dans un autre monde ou dans une autre vie
Une autre chance, une seconde et tant pis pour celle-ci
Et puis rire à périr, mais rire aujourd'hui
Rendez-vous quelque part entre ailleurs et l'infini
Rendez-vous quand j'aurai dévoré mes appétits
Rendez-vous quelque part entre ailleurs et l'infini
C'est le monde à ta porte et tu lui dis merci

(Rendez-vous in another world or in another life
Another chance, a second and too bad for this one
And laughing enough to die, but laughing today
Rendez-vous somewhere between elsewhere and the infinity
Rendez-vous when I will have eaten my appetites
Rendez-vous somewhere between elsewhere and the infinity
The world is at your door and you thank him)

Rendez-vous dans une autre monde ou dans une autre vie
Une autre chance, une seconde et tant pis pour celle-ci
Et puis rire à périr, mais rire aujourd'hui

(Rendez-vous in another world or in another life
Another chance, a second one and too bad for this one
And laughing enough to die, but laughing today)

Ticket pour autre rencontre, rencard au paradis
Et puis rire à périr mais rire aujourd'hui
Au plaisir à plus tard et plus tard est si joli

(Ticket for a meeting, date for paradise
And laughing enough to die but laughing today
To the pleasure to later and later is so cute)

. . .


Paroles et musique: Jean-Jacques Goldman

ça t'arrive sans crier gare
Au milieu d'une heure incolore

(It happens to you without a warning
In the middle on a colourless hour)

Un geste, une odeur, un regard
Qui comme déchire ton décor

(A gesture, a smell, a look
Which like tear off your decor)

Tout à coup ce coeur qui t'avait presque oublié
Se pointe à ta porte et se remet à cogner

(Suddenly your heart who almost forgot you
Is showing itself at your door and restart to knock)

Attention, le ballet va commencer

(Attention, the ballet is about to begin)

Tu comprends pas trop c'qui (1) t'arrive
Tu crois d'abord à une erreur

(You don't know what's happening to you
You first thing to an error)

Tu l'évites et lui te devine
Entre le désir et la peur

(You avoid her and she guesses you
Between pleasure and pain)

Tu t'entends lui dire des phrases sans aucun sens
Qu'importe les mots n'ont plus d'importance

(You hear yourself tell her empty phrases
Whatever the words have no more importance)

Car le ballet a commencé

(Because the ballet has begun)

Il met ses plus beaux atours et du miel sur sa voix
Toi tu te fais velours et tes bijoux brillent sur toi
Il te dit poèmes et rêves de lointains voyages
Tu réponds Florence, peinture, impeccables images

(She's at her best and put honey on her voice
You you make yourself velvet and your jewelry is shining on you
She tells you poetry and dreams of far away trips
You answer Florence, painting, perfect images)

Dames et cavaliers, avancez

(Ladies and knights, step ahead)

Un coup d'oeil à son dos, ses hanches, quand s'efface le galantin
Un regard quand elle se penche et laisse deviner un sein
Elle sait dejà ses mains, les contours de sa bouche
Le cambré de ses reins, qu'elle a noté en douce

(One look at her back, her hips when the galant go away
A look when she bends over and let show a breast
She already knows his hands, the outline of his lips
The curve of his back that she noted gently)

Car le ballet va s'animer

(Because the ballet will animate itself)

Il a su les codes et donné les bons mots de passe
Encore un peu d'alcool et que tombent les cuirasses
Livrées les clés des corps enfin les peaux s'embrassent
Et le temps s'arrête tant que dure la grâce

(He known the codes and gave the right passwords
A little more alcohol and cuirasses to fall
Body keys delivered finally the skins kiss
And the time stops while grace last)

Car le ballet, est bientôt terminé
Et la vraie vie, va commencer
Et oui - la vraie vie -

(Because the ballet is almost over
And the real live will begin
Yeah - the real life)

. . .


(Jacques Veneruso)

Et on a éteint notre lumière
Celle qui nous guidait encore hier
Alors
Je voudrais te dire
Qu'il peut rester d'un amour si grand
Une étincelle qui défie le temps
Et puis
Je voudrais te dire

Chorus :
Que chaque jour sans toi
Me fait plus mal
Que toutes les blessures
Que chaque jour sans toi
N'est pas normal
C'est contre nature
Que chaque jour sans toi
Me fait plus mal
Que toutes les injures
Que chaque jour sans toi
Sans rien de toi
C'est contre nature

Même si entre nous il y a eu des guerres
On parlait d'amour encore hier
Alors
Je voudrais te dire
Que malgré la pluie l'hiver et les vents
Je n'oublierai pas nos soleils d'avant
Et puis
Je voudrais te dire

Que chaque jour sans toi
Me fait plus mal
Que toutes les blessures
Que chaque jour sans toi
N'est pas normal
C'est contre nature
Que chaque jour sans toi
Me fait plus mal
Que toutes les injures
Que chaque jour sans toi Sans rien de toi
C'est contre nature

C'est contre nature

Que chaque jour

Sans toi

Chaque jour

Sans toi

C'est contre nature

Que chaque jour sans toi
Me fait plus mal
Que toutes les blessures
Que chaque jour sans toi
N'est pas normal
C'est contre nature
Que chaque jour sans toi
Me fait plus mal
Que toutes les injures
Que chaque jour sans toi
Sans rien de toi
C'est contre nature

. . .


Lyrics by: Maurice Pon.
Music By: Henri Salvador

Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
En sucant mon pouce
J'ecoutais en m'endormant.
Cette chanson douce,
Je veux la chanter pour toi
Car ta peau est douce
Comme la mousse des bois.

La petite biche est aux abois.
Dans le bois, se cache le loup,
Ouh, ouh, ouh ouh !
Mais le brave chevalier passa.
Il prit la biche dans ses bras.
La, la, la, la.

La petite biche,
Ce sera toi, si tu veux.
Le loup, on s'en fiche.
Contre lui, nous serons deux.
Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
Une chanson douce
Pour tous les petits enfants.

O le joli conte que voila,
La biche, en femme, se changea,
La, la, la, la
Et dans les bras du beau chevalier,
Belle princesse elle est restee,
eh, eh, eh, eh

La jolie princesse
Avait tes jolis cheveux,
La meme caresse
Se lit au fond de tes yeux.
Cette chanson douce
Je veux la chanter aussi,
Pour toi, o ma douce,
Jusqu'a la fin de ma vie,
Jusqu'a la fin de ma vie.

{Variante pour les 2 derniers:}

O le joli conte que voila,
La biche, en femme, se changea,
La, la, la, la
Et dans les bras du beau chevalier,
Belle princesse elle est restee,
A tout jamais

Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
En sucant mon pouce
J'ecoutais en m'endormant.
Cette chanson douce
Je veux la chanter aussi,
Pour toi, o ma douce,
Jusqu'a la fin de ma vie,
Jusqu'a la fin de ma vie.

. . .


(Eddy Marnay / Christian Loigerot, Thierry Geoffroy)

Mon ami m'a quittée
Je vous le dit
Çà devait arriver à moi aussi
Je le voyais rêver d'une autre fille depuis longtemps

(My boyfriend left me
I tell you
It was to happen to me too
I was seeing him dreaming of another girl since a long time)

Mon ami est ailleurs
Je ne sais où
Au près d'un autre coeur
Et loin de nous
À cueillir d'autres fleurs
Et d'autres rendez-vous

(My boyfriend is elsewhere
I don't know where
Close to another heart
And far from us
Gathering other flowers
And other rendezvous (dates))

Moi je regarde les vagues
Dont la mer écrase les rochers
Et je voudrais que le calme
Vienne habiter ma solitude

(Me I see the waves
With which the sea crushes the rocks
And I would want that the calm
Come to fill my loneliness)

Il m'a quittée
Je vous le dit
Oui c'est arrivé à moi aussi
À force de rêver d'une autre fille depuis longtemps

(My boyfriend left me
I tell you
Yes it happened to me too
By dreaming about another girl since a long time)

Mon ami m'a quittée
C'est trop facile
C'est la fin de l'été
Soleil fragile
Les bateaux sont rangés
Pour un meilleur avril

(My boyfriend left me
It's too easy
Its the end of the summer
Fragile sun
Boats are put away
For a better April)

Alors moi je regarde les vagues
Dans mon coeur quelquechose a bougé
Il était tendre et sauvage
Et le voilà qui se raconte

(So me I look at the waves
In my heart something moved
He was tender and wild
And now he tells about himself)

Il m'a quittée
À la fin de l'été
Il m'a quittée

(He left me
At the end of the summer
He left me)

Mon ami m'a quittée
Je vous le dis
Oui c'est arrivé à moi aussi
J'ai fini de rêver du moins pour aujourd'hui

(My boyfriend left me
I tell you
Yes it happened to me too
I stopped dreaming at least for today)

. . .


(Eddy Marnay / R. Musumarra)

Douceur d'un ciel d'Amérique
Elle pleure comme une musique
J'oublies déjà que tu es tout en pleurs
C'est déjà novembre sans toi

(Softness of a sky from America
She cries like a music
I already forget that you are crying
It's already november without you)

Je ne veux pas que tu te moques de moi
Non je ne le veux pas
Je ne veux pas que tu sois bien
Quand je suis loin de tes bras

(I don't want you to laugh at me
No I don't want it
I don't want you to feel good
When I am far from your arms)

Promesses dans le vent
???
Fumée sans flames
C'est déjà novembre

(Promises in the wind
???
Smoke without flames
It's already november)

Frissons des yeux d'aquarelle
Passion de polichinelle
Tout ce bonheur que je croyais prendre
C'est déjà novembre sans toi

(Shivers from aquarelle eyes
Passion from Punchinello
All that happiness that I could grab
It's already november without you)

Je ne veux pas que tu te moques de moi
Non je ne le veux pas
Je ne veux pas que tu sois bien
Quand je suis loin de tes bras

(I don't want you to laugh at me
No I don't want it
I don't want you to feel good
When I am far from your arms)

Je ne veux pas que tu sois bien
Quand je suis loin de tes bras

(I don't want you to feel good
When I am far from your arms)

Nous deux c'était pas ??
Comment se comprendre
Tu parlais trop
Et c'est déjà novembre

(Us it wasn't ???
How to understand ourselves
You spoke too much
And it's already November)

Je ne veux pas que tu te moques de moi
Non je ne le veux pas
Je ne veux pas que tu te moques de moi
Non je ne le veux pas

(I don't want you to laugh at me
No I don't want it
I don't want you to laugh at me
No I don't want it)

Je ne veux pas que tu sois bien
Quand je suis loin de tes bras

(I don't want you to feel good
When I am far from your arms)

Nous deux c'était pas ??
Comment se comprendre
Tu parlais trop
Et c'est déjà novembre

(Us it wasn't ???
How to understand ourselves
You spoke too much
And it's already November)

Mmmm je ne veux pas
Mmmm je ne veux pas
Je ne veux pas

(Mmmm I don't want to
Mmmm I don't want to
I don't want to)

Je ne veux pas que tu te moques de moi
Non je ne le veux pas
Je ne veux pas que tu te moques de moi
Non je ne le veux pas

(I don't want you to laugh at me
No I don't want it
I don't want you to laugh at me
No I don't want it)
Je ne veux pas
Je ne veux pas
Je ne veux pas

(I don't want
I don't want
I don't want)

. . .


(Jean-Jacques Goldman/J. Kapler)

Une rue les gens passent, les gens comme on les voit
Juste un flux, une masse, sans visage, sans voix
Quel étrange aujourd'hui, quelquechose, mais quoi?
Désobéit, désobéit

(A street people passing by, people like we see them
Just a flow, a group, without a face, without a voice
How a strange today, something, but what?
Disobey, disobey)

Une rue comme d'autres et le temps se suspend
une tache, une faute et soudain tu comprends
Impudence inouïe, insolite, indécent
Zora sourit, Zora sourit, Zora sourit

(A street like others and the time is suspended
A stain, an error and suddenly you understand
Incredible carlessness, strange, indecent
Zora smiles, Zora smiles, Zora smiles)

Zora sourit, aux trottoirs, aux voitures, aux passants
Au vacarme, aux murs, au mauvais temps
À son visage nu sous le vent
À ses jambes qui dansent en marchant
À tout ce qui nous semble évident
Elle avance et bénit chaque instant
Zora sourit, Zora sourit, Zora sourit

(Zora smiles, at the sidewalks, at the cars, at the people passing by
To racket, to walls, to bad weather
To her bare face under the wind
To her legs which dance while walking
To everything we take for granted
She goes on and blesses every moment)

Des phrases sur les murs, des regards de travers
Parfois quelques injures, elle en a rien à faire
Elle distribue ses sourires, elle en reçoit autant
Zora sourit, effrontément
Zora sourit, insolemment

(Sentences on the walls, crooked looks
Sometimes a few insults, she doesn't care
She gives smiles away, she receives just as much
Zora smiles, in a cheeky way
Zora smiles, in an insolent way)

Zora sourit pour elle, elle sourit d'être là
Mais elle sourit pour celles, celles qui sont là-bas
Pour ces femmes, ses soeurs qui ne savent plus sourire
Alors, des larmes plein le coeur, des larmes plein la vie
Zora sourit, Zora sourit, Zora sourit

(Zora smiles for herself, she smiles to be there
But she smiles for those, those who are there
For those women, her sisters who no longer know how to smile
Then, heart filled with tears, life filled with tears
Zora smiles, Zora smiles, Zora smiles)

. . .


(Theme song in 'Nouvelle-France')
(Patrick Doyle / Luc Plamondon)

Mon bel amour, mon bel amant
J'arrive au bout de tous mes tourments
Ces quelques mots du fond de ma prison
T'atteindront-ils un jour?

Garde ton corps tout contre moi
Serre-moi très fort pour la dernière fois
Ton souffle chaud brûle encore sur ma peau
Comme au premier jour

Tu m'as donné l'amour
Il sera ma lumière
Je l'emporte en moi
Et quand j'aurais trop froid
Il me rechauffera sous la terre

Et toi ma belle enfant
Je n'aurais eu le temps
Que de te montrer le mot amour
Quand j'aurais survolé le vent
Quand j'aurais traversé le néant
Pour me trouver devant le grand géant
Je veillerai sur toi

Je t'ai donné le jour
Souviens toi de ta mère
Surtout n'oublie pas
Les violences de l'amour
Sont égales aux violences de la guerre

Adieu mon tendre amant
Ma douce enfant
Mes deux amours
Adieu mon beau pays
Adieu ma Nouvelle-France

Ma Nouvelle-France

Translation:
My New France

My beautiful love, my beautiful lover
I'm getting to the end of all my torments
Will these few words from the deep of my jail
Reach you someday?

Hold your body against me
Hold me very tight for the last time
Your warm breath is still burning my skin
Like on the first day

You gave me love
It will be my light
I take it away with me
And when I get too cold
It will warm me under the earth

And you my beautiful girl
I would have only had the time
To show you the word love
When I fly over the wind
When I cross the nothingness
To find myself before the big giant
I will look after you

I gave you birth
Remember your mother
Above all don't forget
That the violences of love
Are equal to the violences of war

Farewell my tender lover
My sweet girl
My two loves
Farewell my beautiful country
Farewell my New France

My New France

. . .


blog comments powered by Disqus



© 2011 Music World. All rights reserved.